A vos âmes, citoyens !
Nous sommes le peuple
A la veille des élections
Nous voudrions nous adresser à nos représentants
Président, sénateurs, députés, maires ou gouverneurs
Faut-il vous rappeler que vous êtes… nos serviteurs
On vous a choisi pour nous servir et non pour vous servir!
Nous sommes le pouvoir
Vous n’êtes que les porte-parole du pouvoir
Vous nous devez donc
Conscience, obéissance et excellence
La conscience, c’est la faculté de distinguer entre l’essentiel et l’inessentiel
Entre l’âme de l’État et les états d’âme
L’obéissance c’est la faculté de distinguer entre l’ordre et le désordre,
Entre l’ordre général et les désordres particuliers
L’excellence c’est la faculté de distinguer entre le possible et l’impossible
Entre ce que je veux et ce que je peux.
Apprenons-leur que nos fins importent plus que tous les moyens
Et la manière plus que toute la matière
Le peuple est UN et indivisible
Il ne veut plus entendre parler de divisions
Il est le seul artisan de son heure et de son bonheur
Il ne supporte plus les partisans
Ni de gauche… ni de droite… ni de droite… ni de gauche
Ni d’autre centre d’intérêt que l’intérêt général
La politique ne peut plus être une dogmatique
Mais sera une pratique fondamentalement éthique
Qui vise le bien commun et en même temps le bien de chacun
Monsieur le futur président… de la cause publique
Sachez que l’État c’est moi
Que je suis le ROI… le peuple ROI
Qui peut à tout moment changer de laquais
Reléguer ses délégués
Substituer un valet à un autre valet
Je suis plein aux as
Parce que je suis la lumière, l’énergie, la masse
Avec ses trois mots de passe
Liberté – égalité – fraternité
Ou la mort… devrais-je rajouter !
Je vous annonce la création de la sixième République
Avec une constitution active et interactive
Qui va faire de ses gouvernants de simples subordonnés
Condamnés à consulter chaque jour le peuple qui les a nommés.
A vos âmes, citoyens !

Share Button