J’ai été conviée au dernier conseil des ministres en tant que porte-parole de tous ceux qui ont un problème d’identité…
J’étais assise à côté de notre ministre de l’intérieur… et juste au moment de retirer ma plume de l’encrier, je l’ai un peu éclaboussé… taché un tout petit peu son beau costume… tous les regards se sont aussitôt jetés sur mon âme désolée… pour la déchiqueter et la réduire en poussières… j’exagère ?
Non… pour eux, c’était une déclaration de guerre… la tâche a tout tâché…
Et comme pour rectifier le tir ou effacer mon péché, je me suis emparée de l’encrier et je l’ai vidé sur la tête de monsieur Claude… Guéant… c’était géant comme acte inconséquent … médusé le ministre des infractions m’a aussitôt sauté dessus pour me mettre hors d’état de nuire puis m’a demandé avec son sens du sérieux légendaire de justifier au moins mon forfait
Monsieur Claude lui dis-je… je ne voulais pas être chassée de votre beau pays pour une tâche insignifiante… j’ai cru bon renverser toute la vapeur, pour que, ni vous, ni moi, ne regrettions ma reconduite à la frontière… pour que justice soit pour une fois justifiée… bonne et malheureuse année.

Marine s’est rendue en Israël… j’en reviens pas… encore un détail qui ne va pas passer inaperçu… ils vont le lui faire payer… les juifs parce qu’elle a osé changer l’histoire et les chrétiens pour avoir tenté de l’accomplir… c’est drôle mais ça m’a éclairé d’un trait sur une expression : judéo-chrétienne. Depuis Judas je m’interrogeais sur le trait d’union. Maintenant, j’y suis… bonne année tout de même.

Share Button