Tunis ou les sévices de l’opinion 2


A Tunis, on dit que le pays ne dit jamais ce qu'il vit mais vit de ce qui se dit. On opine, on copine puis on expose son opinion dans une vitrine jusqu'à ce que tous les malentendants l'entérinent.

Le raconté y a plus de d'impact que le vécu. En vertu du principe selon lequel un drame n'a de sens que pour celui qui a le sens du drame. Il y a toujours eu deux clans qui s'affrontent : ceux qui dramatisent, les gouvernés et ceux qui dédramatisent, les gouvernants.

En vérité, ce sont les gouvernés qui gouvernent et les gouvernants qui les bernent. Classique comme dialectique : le maître devient avec le temps l'esclave de son esclave. Même le plus incongru, se décide dans la rue, de bouche à oreille, car seul le téléphone arabe est encore capable de produire des merveilles ou de faire, avant que le mort ne soit mort, son deuil.

L'opinion n'écarte pas les faits, mais s'éclate avec, les transforme en cauchemar ou en conte de fées. Et en fonction de la cible, on change de fusible. Parce que l'opinion à Tunis est une boîte à trois vitesses : l'opinion spatiale qui murmure qu'elle a déjà enterré le président de la République Tunisienne, l'opinion temporelle qui murmure que son état est stationnaire mais qu'il bénéficie des meilleurs soins dans un hôpital militaire, et l'opinion atemporelle qui murmure qu'il est mort mais qu'il ne faut surtout pas dire qu'il est mort.

Et en vérité, c'est souvent l'invraisemblable qui est tenu pour vrai. En effet, dans cet adorable pays, les nouvelles vont vite mais pas aussi vite que ceux qui les relayent ou les balayent. Tout le monde sait que tout le monde ment mais pour le tunisien, c'est loin d'être un objet de tourment, c'est plutôt une occasion rêvée de créer l'évènement. Les choses n'arrivent pas toutes seules, mais arrivent à ceux qui le veulent. Tout dépend comment on se raconte l'histoire.

Qu'a retenu l'opinion de l'attentat suicide qui vient encore une fois de ternir l'image de l'avenue Bourguiba ?

L'opinion ne fournit pas de réponse mais affine la question : de trois choses l'une,

Soit, c'est l'œuvre des faux frères : les fanatiques religieux,

Soit, c'est la couleuvre des mauvais frères : les politiques véreux,

Soit enfin, le chef d'œuvre des adversaires ; les cyniques arabo-sionistes.

Mais les trois hypothèses ou prothèses reviennent au même paradoxe : Tunis est peut-être le seul endroit au monde où chacun estime que son opinion particulière ne peut être dupe de l'opinion générale.

Share Button


2 commentaires sur “Tunis ou les sévices de l’opinion

  • avatar
    Pascal

    Une perle de réflexion sur le raconté, les opinions suite au drame en Tunisie, la boîte à 3 vitesses, et cætera.

    Histoire de survie

    « Allô ? »

    « Oui ? »

    « C’est quoi votre numéro de téléphone arabe sur le fil ? C’est-à-dire sans avoir à crier ? »

    « Ben, comme tout le monde, non ? »

    « Tout le monde n’a pas la même ouïe ! »

    « Ben, disons 12 mètres maxi ? »

    « Et vous acceptez les appels en PCV ? En Proximité Chuchoté Visuelle ? Tout en gardant les yeux fermés pour l’instant, le visuel c’est moi vous regardant ! »

    « Euh, ben, là, je ne dois pas bouger pour le moment, et c’est pas ce que vous êtes en train de faire à votre façon ? »

    « Oui, bon, vous êtes donc d’accord ? Bien, alors, restez donc sagement dans cette position pour l’instant et dites-moi, j’ai cru comprendre que vous étiez présent sur les lieux de l’attentat et avez eu la chance d’y survivre, en est-il de même pour mon enfant que vous connaissez ? 

    Alors ? Oh, vous faites oui de la tête, donc il a survécu ? Génial, merci !

    Oh, le voilà qui vient ! Bon, je n’ai plus à m’inquiéter, vous pouvez ouvrir les yeux, bonne chance ! ‘fin, pour la route, quelques vers ? »

    « Ah, la vie !
    Belle âme entière,
    de la Tunisie,
    condoléances pour les rendus en poussière,
    et désolé pour les maux,
    mais entendez-vous nos et vos battements de cœur ?
    De l’amour, de la camaraderie, de l’amitié,
    survit par delà les guerres et les attentats,
    puissiez-vous savourer
    quel que soit là où vous mèneront vos pages et vos pas,
    éviter d’être accidenté,
    jusqu’au souffle dernier,
    et si chaque jour peut avoir son lot de vicissitudes,
    douces ou rudes,
    si vous êtes dans un moment d’abîme,
    dites-vous qu’un jour ou l’autre, à un croisement
    vous serez ptêtre dans un moment de cime,
    courage !
    Amin ! »

  • avatar
    Tony

    L E.I fut crée par les occidentaux , pour renverser des pouvoirs en places et contrôler la région avec leurs alliés
    et depuis quelques années ils mordes la mains de leur mètres , parsque le pouvoir monte a la tete , l avidité ce que la aussi les occidentaux connaisses très bien
    l occident a crée tout les ingrédients pour ce faire , pourtant des services et spécialistes avait prévenue mais sa les arranger

    Comment l’Occident a aidé à créer l’État Islamique

    https://www.contrepoints.org/2016/08/27/263933-loccident-a-aide-a-creer-letat-islamique

    L’ancien chef de la DIA accuse Washington d’avoir fermé les yeux sur la naissance de Daesh

    https://francais.rt.com/international/5482-dia-washington-naissance-daesh

    Daesh, la nouvelle armée secrète de l’OTAN ? les liens des USA et de l’UE avec l’Etat Islamique et Al-Qaida.

    https://www.initiative-communiste.fr/articles/international/daesh-nouvelle-armee-secrete-de-lotan-liens-usa-de-lue-letat-islamique-al-qaida/

    crée de toute pièce le choc des civilisations , ainsi on pourrez dire qu il fut écrit ,facile après de l alimenté
    l opinion est facile a manipuler même si maintenant les gens sont mieux informer et ne tombe pas dans tout les pièges tendues , par des vendues.
    les ragots etc.. ces du ragoût d agneaux , l innocence de l info est surtout de la recouper lol
    ces toujours les innocent qui trinquerons les délires des cons , mieux vaut les écarter , surtout des pouvoirs…
    l otan comme toute les armés ,ces kif kif bourriqot qui nous inondes de leur immondicse doives disparaître , pour l instant l otan est comme un poisson dans l eau les groupes financ »i »ers de l armement partout sur le globe aussi mais au jour du verseau ils vont devoir partir…

    https://www.youtube.com/watch?v=IDGleGmwVwY

    tcho


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER