Sérotonine 32


FavoriteLoadingAjouter aux favoris
Combien ? Demande M.H. le niais à la trainée Niortaise qui vient à peine de finir sa tournée.

Mais elle eut l'envie de l'envoyer se promener pour ne pas lui rire au nez... fanée, elle n'avait plus envie d'être profanée... Mais le client avait l'air déterminé, combien ? La prostituée lui jeta un regard inopiné avant de lui annoncer un chiffre complètement erroné :

1 million, 1 million pour qu'elle daigne se prosterner, après la fin de sa pénible journée.

Un prix hors de prix, destiné à le faire fuir, la queue entre les jambes, miné et éliminé.

Si toutes les filles de joie jouaient à ce petit jeu là, elles mettraient fin à la prostitution ou à l'exploitation de l'homme par l'homme.

 

Quoique ! Le doute m'habite comme dirait Pierre Desproges. Il y aura toujours quelqu'un pour y mettre le prix, et quelqu'un pour s'y soumettre.

En vertu du principe selon lequel : Nous avons tous besoin de dope !

M.H. rentra chez lui et écrivit tout un roman sur la rancœur de sa libido contre l'argent qui fait le bonheur : "Sérotonine". Tout le contraire de la Dopamine. Triste à mourir !

Comme quoi l'homme n'imprime que ce qui le déprime ou ne s'élève que lorsqu'il touche du doigt l'abîme. Cela ne nous apprend rien sur le mal. C'est le mal qui a tout à apprendre de nous.

 

Cela me rappelle un long métrage qui illustre bien ce genre d'outrage : "une proposition indécente". Avec Redford comme client atypique. Il propose au mari asphyxié par les dettes de lui prêter sa femme pour une nuit, rien qu'une nuit pour 1 million de dollars. Il n'y a pas plus indécent comme proposition pour deux êtres qui s'aiment éperdument.

Mais la tentation est bien plus grande que toutes leurs moralisations.

Le marché sera conclu et la morale fichue !

 

Combien tu m'aimes ? Telle est la question qui nous rapproche du non-être et nous détache de l'être.

Et la pub qui ne manque pas de sel vous rappelle chaque jour que vous ne pouvez pas tout vous payer avec une MasterCard... et les nigauds passent à la trappe et s'empressent de la réclamer rien que pour en avoir le cœur net... parce qu'ils sont au fond d'eux-mêmes, persuadés qu'on peut tout se payer... y compris le luxe de prétendre le contraire...

C'est de la dopa-mine pour ceux qui ont mauvaise mine : car il n'y a que l'argent pour doper ceux qui ont un taux élevé de sérotonine dans le sang... l'argent qui rend beaux ceux qui sont laids et laids ceux qui sont beaux. Cela va de la plus grosse à la plus petite vermine.

 

Sans me leurrer, ça me donne plutôt l'envie de pleurer. Parce que je sais que je ne serais jamais assez riche, ni assez pauvre pour me payer la tête de quelqu'un que j'aime ou qui m'aime.

Mon expression favorite a toujours été : Pour tout l'or du monde, je ne cèderai point aux injonctions "du vice, de l'ennui et du besoin"...

C'est ainsi que je fus entrainée... à être à sec plutôt que de ressembler à Houellebecq !

Share Button


32 commentaires sur “Sérotonine

  • avatar
    jacou

    La Sérotonine ? ça c’est du pedigree !

    La sérotonine, encore appelée 5-hydroxytryptamine (5-HT), est une monoamine de la famille des indolamines. C’est un neurotransmetteur dans le système nerveux central et dans les plexus intramuraux du tube digestif, ainsi qu’un autacoïde (hormone locale) libéré par les cellules entérochromaffines et les thrombocytes. La production de sérotonine a aussi été observée dans le placenta des souris et de l’humain.

    Elle est majoritairement présente dans l’organisme en qualité d’autacoïde. Son activité débute dans le cerveau où elle joue le rôle de neurotransmetteur en n’y représentant que 1 % du total présent dans le corps, mais elle y joue un rôle essentiel. Elle est notamment impliquée dans la gestion des humeurs et est associée à l’état de bonheur lorsqu’elle est à un taux équilibré, réduisant la prise de risque et en poussant ainsi l’individu à maintenir une situation qui lui est favorable. Elle est donc indispensable à la survie des mammifères dont l’Homme et a un effet antagoniste à celui de la dopamine qui favorise au contraire la prise de risque et l’enclenchement du système de récompense.

    Elle est en outre également impliquée dans la régulation du cycle circadien dans le noyau suprachiasmatique (siège de l’horloge circadienne), dans l’hémostase, dans la mobilité digestive et « dans divers désordres psychiatriques tels que stress, anxiété, phobies, dépression ». Elle est ainsi la cible de certains outils thérapeutiques, notamment les antidépresseurs, utilisés pour soigner ces maladies mais son activité est également modifiée par certains psychotropes comme par exemple l’ecstasy

  • avatar
    Pascal

    Très joli billet sur Houellebecq et son livre, l’influence que peut avoir l’argent, la sérotonine, dopamine et cætera.

    Entendu parler de lui quelques fois depuis ptêtre une décennie çà et là, mais jamais encore lu une œuvre de lui. Par curiosité, j’essayerai ptêtre un jour, mais vu la liste de lecture de livres que je me suis dit qu’il faudrait que je lise, avec le fait que je suis pas un grand lecteur, du moins de livres, passant plus de temps de lecture sur le net, devrait être pas avant pas mal de temps.

    Bref, la réflexion sur l’argent me fait penser à une expérience autour du pouvoir de l’argent, influence que la possession ou non aurait eu au cours de l’étude. Quoique mon souvenir est flou, je crois que pas tant histoire de possession. De ce que je me souviens, en gros, ceux qui auraient manipulé des billets avant de mettre la main dans l’eau glacée auraient tenu plus longtemps la main dans l’eau froide que ceux du groupe qui non. L’expérience aurait aussi montré l’influence sur comportement altruiste, au moins sur court terme, de ceux qui y ont participé.
    Je ne sais pas si un jour y aura un paradigme global sans argent, ce qui n’est pas utopique au sens d’irréalisable, je pense, ça a existé dans l’histoire de l’humanité et ça a existe encore, lu des témoignages de gens l’expérimentant en marge en occident, ainsi des « populations contemporaines » en Amazonie et ailleurs fonctionnent autrement, et dans le documentaire « Vivir la utopia » qui évoque les anarchistes d’avant seconde guerre, me semble qu’ils donnent l’exemple d’anars qui ont mis en place communauté fonctionnant un peu dans cet esprit ; toujours est-il que si mettrait pas forcément fin juste par ça à divers trucs « pas glop », que difficilement réalisable globalement face au néolibéralisme sur sa lancée (vu docs où des populations vivant dans des réserves, normalement protégés des touristes, ont eu un mode de vie qui a un peu évolué ainsi que faune environnante suite à corruption de la part de braconniers qui les ont fait chasser pour leur compte en échange d’objets / de technologie, « braconniers par procuration » qui le faisaient pour revendre), que diverses alternatives avec des formes de monnaie / façon de faire et répartir monnaie et façon de considérer / évaluer la valeur des marchandises pourraient sûrement amener à résultat social proche, il me semble qu’il y a du « potentiel » pour épanouissement particulier, par région-pays et planétaire.

    Re bref, à propos du film, probablement pas contribué à une certaine aspiration éco-politique, mais m’avait marqué quand je l’avais vu. En partie parce que j’ai dû le voir quand j’étais au Lycée quand nous étions près de Bordeaux, avec une amie d’alors, quelques temps avant déménagement, si je me trompe / mélange pas. Mais si je ne me souviens plus de ce que j’avais pensé du film en tant que « qualité artistique », la trame immorale avec influence des problèmes de sous sur les protagonistes m’avait marqué.

    « En vertu du principe selon lequel : Nous avons tous besoin de dope ! »

    Me fait penser que dans un cursus après le bac, une prof d’anglais m’avait suggéré de fumer avant des oraux / épreuves, du moins ceux d’anglais. Elle m’avait sorti plusieurs fois ça, je crois, ainsi que « le mieux est l’ennemi du bien ». Je sais pas si c’est parce qu’elle me sentait stressé et que pensait que ça pourrait me « débloquer », mais j’ai jamais écouté son conseil.

    Ceci dit, il y a diverses formes de drogue, ou disons qui reviennent un peu à ça, avec aussi impact sur la santé et comportement. Je pense au fait que plus jeune, j’étais assez accro aux sucreries (avec ou sans les colorants / conservateurs / additifs, favorisait des périodes d’asthme / d’allergies aussi au bout d’un moment en faisant du footing). ‘fin, je suis resté assez gourmand, mais avec moins de sucreries et changement d’alimentation en végé, j’ai plus trop ces problèmes d’allergies.

    Après, la plupart des aliments-boissons consommés en excès peuvent être nocifs (même l’eau si plusieurs litres en peu de temps), et pourrait considérer que c’est plus un « palliatif » qu’on se choisit qu’une drogue dans son essence. Mais dans les sucreries, gâteaux, nourriture industrielle, z’ajoutent des trucs pour la conso, pas tant pour le plaisir gustatif / de la saveur tout en pouvant avoir un effet semblable aux drogues (et d’aucuns considère que le sucre est un mal de notre civilisation industrielle, y a des livres dessus).

    Et sinon, le sport pratiqué de manière trop intensif peut ptêtre être aussi nocif, mais pourrait le considérer comme « drogue douce » qui peut participer au moral. Lu que pouvait permettre de lutter contre la déprime. Bon, peut manquer de courage de s’y mettre après un long moment sans en faire en prenant de l’âge, mais une fois lancé, l’effet peut se faire sentir au bout d’une 20 ène de minutes quand effort soutenu style vélo ou footing (ou même marche à pieds assez vite). Et puis ça peut permettre de « s’aérer les idées ». Ptêtre que je préjuge, je connais pas son mode de vie, mais vu les grandes lignes de son histoire, et ce qui est écrit sur sa fiche wiki, pourrait ptêtre aider Houellebecq d’en faire.

    Enfin, en tout cas, vous avez beaucoup de courage en plus d’être créative, talentueuse, et même si c’est pas glop que vous galériez malgré tout ça, et que vous tracez votre chemin parce que c’est ainsi, je pense que vous pouvez être très fière de vous-même et de ce que vous avez accompli / de ce que vous accomplissez, je vous souhaite de finir par recevoir pléthore de dons, du succès, vous y retrouver, ne plus craindre pour le logement et cætera.

    En la vie

    Sur les chemins, en la vie,
    des corps et des esprits,
    des tentations, des abîmes et des cimes,
    des causes et des effets, de la perdition, du sublime,
    en synergie, de l’instant et de l’horizon,
    de l’Houellebecq ancrant de la Sérotonine,
    d’autres élans à d’autres cuisines,
    paysages lettrés de l’humanité en création,
    en évolution depuis la nuit des temps,
    page après page cheminant,
    dans la trame, l’ensemble des tomes,
    des individus aux terriens,
    qui sait, un jour, des demains,
    ce qui attisera, la saveur, les idiomes,
    mais aujourd’hui est aujourd’hui,
    que cela soit selon votre aspiration.

  • avatar
    Tony

    J ai cru que s était un homme politique au départ , sa gueule qui revient pas il me semblez l avoir vue dans l assemblé Lrm au début du mandat de macro , ba non mais pourtant il joue un rôle important politiquement dans le schéma actuel , ultra libéral et nationalisme cacher , c est un opportuniste et derrière sa notoriété il a un racisme prononcer contre l Islam et il déteste la femme courage ( féministe ) il insultes les uns et les autres ouvertement pourtant il bénéficie non pas d un appui important médiatiquement mais carrément d un aveuglement médiatique , il le fabrique prophète de toute pièce , sur rien en plus , du vend , ce jeu est dangereux il rappel étrangement a toute cette merde , Bhl et les médias et politique
    France 3 , service publique dit de lui qu il est visionnaire parsqu il aurez prévue les gilet jaune quelques mois avant un livre ou il parler de la révolte des paysans , et la aussi ces troublant , les paysans n on fait que suivre un mouvement de ral le bol général et sa parter a la base du prix de l essence , puits de la vie comme ils dises , maintenant le Ric et surtout la destitution de ces Institution et de macron justement
    d ailleurs chose étonnante si ya bien un visionnaire dans cette histoire ces bien Jlm , sa fait des années qu il en parle de cette révolution Citoyenne et même le Ric est très proche de ce qu ils portes au sein des Partageux Insoumis !
    mais sa aucun média n en parlera , pas grave c est l habitude chez eux , de s approprié de donner la ou ce n est pas et de ne pas parler ni des réalités ni de la vérité , ou si peu
    c est la encore ou on voit comment ces foutrement bien foutue leur système , bien huilé , dangereux et non vertueux , pourtant ils s approprie sans arrêt les valeurs les symboles pour déconner avec tout sa
    je trouve sa incroyable qu un mec comme sa dise de tel insulte sur l islam et les femmes et qu on l encense dans les média etc.. et après on ne comprend pas , ces confusions et cette approbation , aucun écrivain ou homme de lettre quiconque ne pourrez dire ce qu il dit sans de gros appui
    bon je vous colle sont pédigré

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Houellebecq

    et chose plus que troublante il n est attaquer nul part , Bhl sont double lui est attaquer mais apparemment ses tout une fournil , pas étonnant après qu on trimbale des haineux , des rageux dans la société , ils les fabriques et en font des prophètes .
    ha voila c est sa que je chercher

    https://www.facebook.com/lavraiedemocratie/videos/775946555862736/?hc_ref=ARRIIZ4VrhdGyvWFPbAN0IEDXoXFHQ3IdGPgEr-4Y5Gb4yTJ-07dtPSR-ZoFqsFxrMA&__xts__%5B0%5D=68.ARCD0ZPgwh4KsxkC2XF4IoZ8GJPIvuEx4kr8sqikWSp5em9b74Q4p2LqUs7apOTam2xedxERiI-8HIy2kBnYwNEWNuE4PKPu83MAr52F2H8N2AIzvYiKKeidtKb7LWel8z5HJg0fK5FxpiZJf690Ujpt0OveibOhRFQiQefSobp7D4uO3Z7zqrG8Vp0TMcL1qitEm4oXAOkHczGVSKUHPtrTWGVTHBYEqaNAK0Lpav7iPeF6PqdffcxMknBkxJkKqlZ4IIXpyUjjpwc27HxY3TCHqS9eTpY0u4cUtiZ7t4I55fHx5UWoe4wEO5u7SR1BRvSP3rQV64T8Ky7u2d1oT9w2r3sYq0DZWw&__tn__=FC-R

    la on voit bien , des petites phrases assassines , des gros mensonges , le professeur les reprend mais ya rien a faire ils sont insistants , prit dans le mensonges ils nies presque et insistes a vouloir inventer une réalité , c est très souvent qu ils le font mais rarement ils sont prit comme sa , mais a part sa ils informes qu ils dises , ils déguises surtout et que fait le Csa ??
    rien comme pour les mensonges sur les guerres et misères …. a récycler lol
    tient du gilet bleu blanc rouge pour changer lol

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=417538741709793&set=a.404057326391268&type=3&theater

    pas mal sa aussi

    https://www.youtube.com/watch?v=HDy_ynkX4OM&feature=share&fbclid=IwAR3RdaUE5mnySnOZp3geX653YtMEIdaJ25dxw4D7sizHJcvVbwjFEnEM2xw

    trouver mamie qui fait de la résistance lol

    https://www.youtube.com/watch?v=s1BD-OjgUCY&feature=share&fbclid=IwAR1MqHBv2ptp2kuEAV2WYXz8OWHC8NHp6zsg8zw6uHkHUyeifXDSqKMsi7g

    DÉPÔT DE PLAINTE CONTRE BRIGITTE MACRON

    https://www.facebook.com/222704418288224/videos/779187899132090/?hc_location=ufi

    c est l égalité lol , il a un air de pierre richard non , mais lui ne plaisante pas et c est temps mieux , d ailleurs pierre richard on peut en rire mais il est pas mal engager le mec , babar le président du dal le connait personnellement et il se déplace pour le droit aux logement , ancré dans la constitution depuis 200 ans mais sans l abbé etc.. aucun outil n aurez piu fournir de loi de droit pour sa et ces si peu respecter , même en période hivernal avec ou sans bail et l écologie les indigènes et les foret il n aime pas qu on y touche lol , d ailleurs les macronistes vont devoir aussi s expliquer sur ces histoire d écologie , c est une lute de classe plus que jamais avec eux …
    les places ils s en foutes qu elle soit dégueulasse temps que les liasses……

    Association France Palestine Solidarité – Groupe local de Brest

    Bon ce n’est pas le Proche-Orient mais pour une fois…Vive les Bretonnes (et toutes les autres) en lutte autrefois et maintenant. Pour leurs droits et en solidarité.

    https://histoireparlesfemmes.com/2017/09/20/josephine-pencalet-premiere-femme-elue-en-france/amp/?__twitter_impression=true&fbclid=IwAR16GPVRbVzdltYXQCPquWlL3uCWBZKZFGg0hqhkaSvKFeWv52V52Dsp0EM

    ya pas que des tetes de cons chez les bretons lol

    Joséphine Pencalet, l’une des premières femmes élues en France

    https://histoireparlesfemmes.com/2017/09/20/josephine-pencalet-premiere-femme-elue-en-france/amp/?__twitter_impression=true&fbclid=IwAR18Meqyc0jUIAE1ULcUplfEHbK6xrABtHbjxZirbPywFmK1JVWaRUw1WB0

    vous avez vue Griveaux c est fait déborder lol , dans sont ministère il c est fait évacuer , j espère qu il l on garder aux chaud , chez lui allez hop , avec un supo

    c est suite a sa
    Griveaux exclut un changement de politique à l’issue du grand débat

    https://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKBN1OI1I5-OFRTP?fbclid=IwAR3JTa1pzoutcGlOuaui7xz700RZVgo1LWEtifsSCuhnQn3tc-S8HJ57Sjk

    les mecs on pas aimer ils on était lui dire :p
    bien sur c est les ministères le mieux , c est la ou il sont chaque jour et yen as un paquet , ta le choix lol c est la ou part tout en vérité …..et ouai l élisé il y est jamais l autre , tout le temps en vacance , aux frais des princesses

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/gilets-jaunes-renfort-allemands-acte-vii-mobilisation-alsace-1599123.html?fbclid=IwAR2nOlwPn7myNib-xpgEk8_c3jf2Uo9SpLS-MNVXa4WKcElcKE6PaNf9CUg

    héhéhé

    aillé madame c est bon ils on crée votre groupe la

    « Stylos rouges » : ces profs qui s’inspirent des Gilets Jaunes

    http://www.revolutionpermanente.fr/Stylos-rouges-ces-profs-qui-s-inspirent-des-Gilets-Jaunes?fbclid=IwAR2lQlatF4fSBV5GtA-6Tzy78Cc5xOjrmN99TgN_TajCDu6h0CZW5RU2I1k

    Le Stylo

    https://www.youtube.com/watch?v=jQyFEcqs8XE

    trouver une dernière

    https://www.youtube.com/watch?v=gJt-KgRFNHY

    Armelle , s était le nom d une de mes tantes , j adorez cette tante , j adorez l enquiquiné lol mais elle m en as jamais voulue et c est impressionnant des années après elle ressembler a maman étrangement , incroyable
    sa ma fait penser a la santé , au médoc etc.. mais bon , déjà j ai beaucoup pilonné
    https://www.youtube.com/watch?v=zf3YzsslJ3s

  • avatar
    Tony

    j ai postez 2 fois le meme lien désoler , tenez pour me rattraper et puisque on parler de l hypocrisie quand a cacher leur rages et leur haines de certain derrière des refrain crée de toute pièces
    sur les réseaux sociaux il a beaucoup tourner l histoire des voitures bruler et la sa c est soulager , alors voici une des solution pratiques

    https://www.bfmtv.com/societe/aulnay-sous-bois-des-meres-de-famille-vont-patrouiller-toute-la-nuit-pour-eviter-les-debordements-1338600.html

    et sa marche dans la cité la plus chaude depuis qu il fut crée ce collectif , cette association et si on fessez confiance un peu au citoyen pour s occuper des cités entre autres , des probleme liés a des politique qui n on que le ryte du fric et le reste ils s en foutes , c es trop facile que chaque problème sociaux ne sont jamais traiter reelement et utilisez comme levier pour cibler toujours les mêmes alors qu il est si simple d organisez la société autrement et de faire confiance et de donner leur chances et quelques moyens …
    a News York il fut crée les grand frères , gardien angels , des citoyen dans les années 80 depuis la criminalité etc.. heureusement est bien descendue meme si ya evidement d autre problème et le font toujours pas traiter , pas ou peu de Partage d une richesse terre qui appartient a tous pourtant ……
    https://www.youtube.com/watch?v=Fy1xQSiLx8U

  • avatar
    Ancolie

    manque de sérotonine
    manque de Dopamine
    une a une les cellules passent a la trappe
    bien malin qui les attrape
    on détruit la matière grise
    elle attaque la noire
    faute d’y voir
    on se shoote a la dopamine
    et la sérotonine décline
    drôle d’histoire
    née du désespoir
    avoir!?

  • avatar
    jacou

    Grand merci aux poètes et poétesses de la vie .

    La prise de dopes quelles que soient leurs formes : physique, chimique, neurologique , émotionnelle est la conséquence de la recherche du bonheur , même ceux qui commettent des actes terribles le font parce que cela les « libère » ( les enchaîne en fait ) ou les soulage de trop fortes tensions qu’ils sont incapables d’assumer . Le bonheur est inhérent à la condition humaine , seulement sa recherche est très aléatoire dans un état de dualité constant (bien/mal) car au bonheur il y a la contrepartie du malheur .

    Heureusement il y a un état permanent du bonheur c’est celui de la plénitude , ce sentiment océanique d’être plein, les vagues émotionnelles ou autres peuvent se mouvoir en surface mais en aucune façon ce sentiment de plénitude ( Ananda en sanskrit ) en est affecté , cela ne veut pas dire qu’il y ait insensibilité, mais du discernement entre les troubles superficiels et les ressentis profonds . Le sentiment de plénitude ne se niche pas dans le mental , son faux ami, mais dans le corps, dans ses cellules dans une étroite et unitaire de la relation corps/âme/esprit .

    Message de l’Ami reçu par Agnès Bos-Masseron le 16-6-17

    -L’enthousiasme n’est pas l’addiction à certaines circonstances.

    « Tu le vois, les événements semblent taquiner, crisper ou chagriner peut-être. Le regard juste est ce regard qui sait rester le juste milieu au cœur de tout événement, qu’il cause du chagrin ou qu’il cause de la joie. Cela est la graine de la liberté et du vrai enthousiasme. L’enthousiasme n’est pas l’addiction à certaines circonstances ou certains événements. L’enthousiasme est ce souffle vital qui traverse chaque événement, ce souffle vital qui est le regard de la conscience qui reconnaît et qui choisit de garder son attention sur la simple beauté de l’infini de l’Être au cœur de chaque événement.

    Ainsi tu t’autonourris éternellement et tu sors de l’histoire. Ceux qui semblent les autres peuvent créer des histoires à l’image de leur attention ou de leur inattention, tu restes le dévot de la beauté de ce qui semble l’autre au cœur des apparences, car étant le dévot de la beauté, tu es le dévot de l’Être et restes hors de l’histoire sans attachement, sans addiction, avec peut-être une préférence légère. L’intention reste à l’intention première de l’incarnation, servir ananda concrètement. Cela est source de joie.

    Ne plus s’accrocher aux événements. Cela, il conviendrait de l’inscrire sur les murs de vos villes, car en s’accrochant aux événements, on sombre. En voulant que les événements soient tels qu’on les commande, on sombre. Alors en servant la beauté, cette simple beauté qu’est l’Être, au cœur des événements, sans jugement, sans crispation, le dévot sait entrer en relation avec sa propre énergie. Le dévot sait que son attention et la façon dont il façonne sa propre énergie, ses propre sentiments, sont indépendants de tout événement.

    Couper la chaîne de cause et d’effet pour devenir être de pleine clarté et de pleine conscience qui sait entrer en relation avec son intention et nourrir cette intention de par son attention. Alors au cœur de chaque événement, resplendit la beauté. Sortir des jugements par rapport aux événements et ne pas s’accrocher. Ne s’accrocher à rien d’autre qu’à sa propre nature. Ainsi l’on traverse tous les courants, toutes les marées et même ce qui semble marécage, sans s’enliser, avec la beauté du nénuphar et la simple grandeur du dévot de l’amour. La simple grandeur du dévot de l’amour. A s’accrocher aux événements, l’on oublie que Je Suis le dévot de l’amour. »

  • avatar
    jacou

     » En vertu du principe selon lequel : Nous avons tous besoin de dope ! »

    Dope sors de ce corps !

    – L’amour vu par John Lennon

    « Je n’ai pas besoin de toi, je te préfère.

    On nous fait croire qu’on ne connait «le grand amour» qu’une seule fois dans sa vie, et généralement avant d’avoir 30 ans. On nous raconte que l’amour arrive toujours quand on s’y attend le moins.

    On nous fait croire que chacun de nous est la moitié d’un tout, et que la vie n’a de sens que si on trouve l’autre moitié de notre tout.

    On ne nous dit pas que l’on naît tous entiers, et que personne ne mérite de porter sur ses épaules la responsabilité de combler nos manques.

    On nous persuade que le «deux en un», cette expression que l’on emploie pour parler de deux personnes qui ont la même façon de penser et d’agir, est celle qui fonctionne le mieux.

    On ne nous dit pas que ce même concept pourrait aussi être appelé «annulation», et qu’on ne peut espérer entretenir une relation saine avec l’autre que si l’on se sent comme un individu ayant sa propre personnalité.

    On nous fait croire que le mariage est un passage obligé, et que toutes les aspirations qui s’en éloignent doivent être oubliées.

    On nous fait croire que les gens beaux et minces ont plus de chances d’être aimés.

    On nous fait croire qu’il n’y a qu’un seul moyen d’être heureux, et que tous ceux qui sortent du moule sont condamnés à la marginalité.

    On ne nous dit pas que ces façons de voir la vie sont fausses, qu’elles frustrent les gens, qu’elles sont aliénantes et qu’il y a bien d’autres alternatives pouvant mener au bonheur.

    Mais personne ne vous le dira, car vous aurez à le découvrir par vous-même. Il n’y a que si vous vous aimez vous-même que vous pourrez être heureux et aimer l’autre.

    On vit dans un monde où on se cache pour faire l’amour…alors que la violence se pratique en plein jour, aux yeux de tous.»

    Je n’ai pas besoin de toi, je te préfère. Je sais, c’est dur à concevoir, et il faut laisser bien des choses de côté pour prononcer ces mots.

    Il est entre autres nécessaire de ne plus être lâche, de prendre son courage à deux mains et de faire preuve de patience.

    La patience me permettra de t’expliquer qu’en te préférant, je peux t’aimer et te valoriser immensément plus qu’en ayant besoin de toi.

    Je n’ai pas besoin de cacher mes manques ou mes défauts. Personne n’a l’obligation de combler mes manques.

    La seule personne dont on a réellement besoin pour vivre, c’est soi-même. Et moi, usant de plein droit de ma liberté émotionnelle, je te choisis pour être à mes côtés.

    Je ne veux plus être esclave de mon passé émotionnel. Je ne permettrai pas aux autres de me dire qui je suis. »

    John Lennon.

  • avatar
    Revolta

    @Spécial Jacou (trouvé par hasard en cliquant sur une belle photo jointe)

    « Selon deux éminents scientifiques, le cerveau humain serait un « ordinateur biologique » et la conscience des humains un programme dirigé par l’ordinateur quantique situé à l’intérieur du cerveau qui continue d’exister après la mort.

    Comme les experts l’expliquent; « Après que les gens meurent, leur âme revient à l’univers, et elle ne meurt pas. »

    Le débat sur l’existence de l’âme et si elle est immortelle ou meurt avec la personne est une histoire sans fin qui pendant des siècles a occupé le temps des grands penseurs de l’ histoire universelle. Sa nature mystérieuse continue de fasciner les différents domaines de la science, mais maintenant un groupe de chercheurs aurait découvert une nouvelle vérité à ce sujet: « l’ âme ne meurt pas; elle retourne à l’univers » .

    Les deux chercheurs pensent que le cerveau humain est en fait un ordinateur biologique et la conscience de l’être humain est un programme géré par l’ordinateur quantique à l’intérieur du cerveau qui continue d’exister même après notre mor@t. »

    ÇA ALORS !!!! :

    Note : voilà qui va apporter de l’eau à votre moulin, Jacou : j’ai fait un copier-coller en deux fois du texte qui apparait sur le lien joint. Le dernier paragraphe finit par « qui continue à exister même après notre mort ». Or comme vous pouvez le constater ci-dessus, un arobase s’est glissé dans le dernier mot sans mon intervention, puisque c’est un copier-coller. Bizarre non ? Est-ce une accréditation de ce qui est énoncé ? Suis-je reliée à l’eau-delà ? Essayez vous même pour voir si ça vous colle aussi un arobase, histoire d’impressionner les esprits …

    Enfin méfiance avec le Chamane calumet de la paix qui propose ses bons services ; j’ai cliqué pour voir mon animal totem, et j’ai vite arrêté en lisant que quelque chose de très important pour moi se préparait à Clamart (essayez pour voir si cette chose très importante pour vous se prépare aussi à Clamart, ou plus près de chez vous via l’antenne relai qui indique probablement grosso modo notre situation géographique internet ; je n’ai aucune raison d’aller à Clamart où je n’ai pas fichu un pied depuis des lustres. Si un évènement m’y envoie, je vous promet de vous le dire…) , ça tourne vite à une voyance probablement payante, qui me demande si je suis un homme ou une femme : il voit pas grand-chose ce chamane voyant ou volant !!!

    Voici ce lien fait pour vous, mais que vous connaissez peut-être déjà :

    https://www.espritsciencemetaphysiques.com/scientifiques-ame-ne-meurt-pas-univers.html?fbclid=IwAR1nI31p9FuFfGpiPDy0gB-ytRKIp6HV5R8d2ZkR1VhQHl4cPvkrhdbDAy4

  • avatar
    jacou

    @ Chère Revolta
    Je tiens à saluer et à honorer votre esprit artistique/scientifique qui , pour moi est intimement lié ( cf Léonard de Vinci ) et je vous répondrai quand je serais en mesure d’être au clair avec moi-même …

  • avatar
    Ancolie

    Des mécanismes sérotoninergiques sous-tendent les dyskinésies induites par la L-DOPA

    Bien que la maladie de Parkinson soit fortement liée à des dysfonctions du système dopaminergique, les taux de sérotonine (5-hydroxytryptamine, 5-HT) sont également réduits dans le cerveau des patients (analyses post-mortem). Ceci est probablement une conséquence des déficits de fonctionnement des neurones sérotoninergiques dans une région du cerveau appelée le Raphé. Les dyskinésies observées chez les patients traités à la L-DOPA seraient liées au fait que lors de l’avancement de la maladie, les neurones sérotoninergiques peuvent absorber la L-DOPA et libérer de la dopamine en tant que ‘faux neurotransmetteur’. Ainsi, des expériences chez le rongeur montrent que, quand les neurones sérotoninergiques sont inactivés, les dyskinésies induites par la L-DOPA sont fortement réduites. Ces résultats indiquent qu’une inhibition des neurones sérotoninergiques du Raphé par des composés comme le NLX-112 qui ciblent les récepteurs sérotoninergiques 5-HT1A dans cette structure est une stratégie prometteuse pour traiter les dyskinésies chez les patients Parkinsoniens sous L-DOPA.

  • avatar
    Revolta

    @Cher Jacou

    Depuis pas mal de temps je me lève entre 3 et 5h du matin ; non par éthique d’une vie saine et travailleuse, mais juste parce que je me couche avec les poules ou presque. Avoir la nuit devant soi est comparable à avoir la vie devant soi, le temps s’étire et n’est pas compté.

    Ce matin c’est votre lien ci-dessus qui est tombé dans mon café. Je le prends pour un conte et légende moderne de tout ce que la littérature, les théosophes, les hermétiques, les initiés, les mystiques, les traditions, la science fiction, les religions et les allumés ou éclairés de tout poil nous ont laissé. Mais traduits à un niveau compréhensible par le plus grand nombre, jusqu’aux esprits faibles qui ont besoin de s’accrocher aux branches pour se sentir élus, comme dans toute secte, avec peut-être la différence que les propos ne sont pas menaçants mais encourageants pour qui s’écarte du « bon » chemin…

    C’est en quoi ce lien est sympathique. En tous cas il m’amuse fort. J’ai cliqué sur « Terre creuse », avec ses gnomes et ses géants, un régal et une source d’inspiration pour qui voudrait se lancer dans la science-fiction métaphysique. La prochaine fois j’irais visiter la table à « ADN » plein de promesses… Pour Personne il y a un lien qui l’enchantera sur l’Islam, cet incontournable pour décrasser nos sociétés occidentales…

    En ce qui concerne le texte que votre bonne volonté infatigable met à notre disposition ci-dessus, il me conforte
    dans l’idée que non, décidément, je ne suis pas un « être de lumière », intergalactique ou pas.

    « Monique » a l’art de prédire le présent en le commentant et l’extrapolant, c’est fort… Ainsi voit-t-elle la France ouvrir un oeil, ou des populations se déplacer massivement… Je ne doute pas de sa sincérité quand elle évoque tous ces « êtres de lumière » venus d’autres galaxies ou d’autres plans s’incarner de manière visible ou pas sur terre, et qui, di-elle nous entourent, des moins bien intentionnés aux anges et affiliés. En cherchant à « Monique Mathieu » on trouve pléthore de liens, astrologie, reiki, canal ceci ou cela, ciel, etc…

    Dans une vidéo youtube (ci-dessous jointe) , Monique raconte son enlèvement physique par des êtres de lumière, des « Pléiadiens » alors que son mari était à côté d’ elle. Le journaliste lui demande si son mari ne s’est pas aperçu de son absence. Non, puisque ces êtres ont la faculté d’effacer le temps…

    Malgré tout, Monique est tellement sincère qu’on ne peut la soupçonner d’inventer une expérience qu’elle n’aurait pas été convaincue d’avoir vécu. Les voies de Dieu ne sont plus impénétrables, car ce que nous retransmet Monique de manière simple touche tout de même aux mystères de la science, du monde quantique, et pourquoi pas des mystérieux aéronef qui préoccupent aussi les armées.

    Après la minute 20 de la vidéo, j’entends (en vous écrivant) une idée parfaitement plausible des fondamentaux de notre raison d’être mais aussi de la science : le retour aux sources. « La Source » ou Dieu comme une énergie qui explose et projette ses milliards de partie individualisées, qui doivent retourner à la source pour l’enrichir (de leurs expériences et évolutions), et y gardent leur individualité dans le tout… C’est bien le schéma de la cabale ou du christianisme, ce retour aux sources. Ajoutons-y la réincarnation, supprimée dans la religion chrétienne mais conservée dans l’Hindouisme et consorts.

    Donc respect à Monique, « Channeling » sincère et passionnée.

    Après m’être un petit peu moquée, je dois reconnaître la qualité (humaine et spirituelle) de Monique. Tiens, voici, toujours dans cette vidéo dont lien ci-dessous pour nos amis, l’astrologie qui entre en scène, avec le cycle des 26 000 ans (les « ères »). Conclusion : j’aime bien Monique et tout ce qu’elle raconte : un raccourci d’une très grande bibliothèque en kit , où ont plongé tous les curieux des sciences et traditions, et dont elle lie pour nous les morceaux du puzzle avec une simplicité et sincérité attachantes. Par contre il me semble évident qu’une bonne base concernant ces données est une garantie de ne pas foncer tête baissée dans les premiers bras tendus aux angoisses humaines.

    Voici venir des témoignages à la suite de celui de Monique, (qui s’enchaînent d’eux-même si l’on reste sur la première vidéo) des NDE (near death explorer). Pour la première, ce n’est pas sa vie passée que voit défiler la personne du premier témoignage, mais son avenir. Je stoppe le deuxième témoins, n’arrivant pas à bien écouter tout en vous écrivant.

    J’ai vécu enfant (entre deux et quatre ans, je ne sais plus) , et je vous l’ai déjà raconté, ce qui est sans doute une « sortie de corps ». J’avais beaucoup de fièvre, il faisait nuit, mais pas noire, pour cause des réverbères de la rue qui filtraient par les rideaux. J’ai eu envie de voir les ours et poupées hors de vue et d’atteinte sur la haute armoire en face de mon lit aux tubes chromés, je revois la scène parfaitement. Pas de problème, je suis allée les voir, comme si j’avais volé tel un elf ; le regard à hauteur des jouets, je les voyais sagement assis, pieds en avant. Ce n’est que récemment que je me suis rendue compte que durant ces premières années et jusqu’à sept ans, voire plus, je me souviens parfaitement des lieux, des poissons exotiques sur la cheminée, des déjeuners du dimanche à la table des grands parents à l’étage en dessous, des évènements, de certains personnages de la maison, du pain sec que l’on portait aux éléphants du jardin des plantes, mais pas, par exemple, de ma petite soeur qui pourtant a partagé cette chambre dans le lit d’à côté durant des années ! Un peu plus de mon frère aîné pour trois scènes (d’autres me reviendront peut-être), qui m’incitait à des bêtises sévèrement punies ; très peu de mes parents, sauf vaguement, dans peu de scènes. De même après notre déménagement, et jusqu’à je crois douze ou treize ans, il y a beaucoup d’évènements et de décors mais les humains restent flous pour beaucoup. Après quoi je situe un peu mieux les gens dans les évènements et les lieux, toujours dans une mémoire à trous-trous.

    Un enfant autiste dirions-nous, pour qui le monde était plus ou moins dépeuplé d’humains, et il semblerait que cela n’ait guerre changé, ou bien se soit transformé en aversion pour le commun des mortels ; et le sentimentalisme y attaché, censé nous lier à eux, mais qui en fait nous oblige puisque l’on n’éprouve pas vraiment de nécessité de retour ; ou bien l’on se garde de cette aspiration au retour du lien, avec toutes la force du refus d’y perdre ses illusions ou, plus grave encore, sa liberté.

    Pour revenir aux elfes, durant les années d’enfance je suis restée persuadée que je savais voler. N’osant pas en parler et encore moins tenter de voler à nouveau, dans le doute et la crainte d’avoir perdu cette capacité qui me paraissait merveilleuse, mon grand secret. Peut-être est-ce ce doute et sa conséquence de renoncement au merveilleux qui a fait de moi un être concret, basique, sans perdre sa propension à explorer les merveilles de la nature, de la science, ou de tenter d’approcher les arcanes de la pensée traditionnelle, magique, hermétique et divers…

    Est-ce que votre Monique par ses propos naïfs et convaincus vont me sortir d’une sorte de léthargie qui me tient en ces jours brumeux et pluvieux, où je pense et réagis mais n’agis que très peu côté cours et jardin… Je suis comme en état de sidération face à l’ampleur de ce qu’il faut jeter trier améliorer ou réparer. Ce qui est tout de même contraire à ma nature, lente mais active. Tout comme faire des confidences, même sans conséquence sur mon sens précieux du secret qui expose : là, je ne vois pas de danger à parler de l’enfance, puisque si c’est un monde que beaucoup oublient, c’est celui où je vis et d’où je puise la poésie de la vie qu’elle seule recèle…

    Donc Merci Jacou pour vos rappels aux fondamentaux. C’était peut-être le moment qu’il m’en souvienne…

    note : mon avatar est une plume de Montblanc trouvée sur le net, qui est exactement le modèle que j’ai, (je ne saurais en faire une photo aussi précise, avec le numéro de plume gravé) mais dont je ne me sers plus depuis des années le croyant cassé, puisqu’il faisait des blancs sans cesse sans encrer. En fait il vient d’apparaître à Noël que c’est parce que je ne savais pas bien le remplir ! il faut le renverser pour chasser l’air avec le piston qui se dévisse… Merci Père Noël ! Je vais enfin pouvoir écrire, depuis le temps que je devrais le faire de manière cohérente, et pas seulement en d’innombrables petits paragraphes éparpillés dans d’aussi innombrables cahiers. Peut-être que Monique va m’inspirer un peu de la discipline nécessaire à l’art d’écrire…

    Comme Personne qui a besoin de sa plume rouge pour penser en mots, voilà qu’un Montblanc noir à plume d’or vole à mon secours…

    @Ancolie : juste un petit mot pour vous demander de développer votre pensée, en nous parlant de sérotonine et de dopamine sur un plan pharmaceutique, en forme de pub pour la L Dopa ; petite gélule qui soigne les parkinsonniens…
    Je n’en sais pas beaucoup plus que vous, mais je crois que la Sérotonine est la potion magique du bonheur, la dopamine celle produite pour faire face au stress et qui nous pousse à réagir, question de survie…
    Racontez-nous une histoire, extrapolez, par exemple est-ce que le prochain livre de Houellebecq (jamais lu, bien que je doive avoir un de ses livres pour mémoire aux chiottes) aura pour titre « Dopamine » ? Si oui il a déjà commencé à l’écrire avec l’Acte I
    Gilets jaunes, peut-être les prémisses d’une insurrection à rallonge qui lâche d’un coup cette dopamine ; qui a permis au genre homo de survivre avec une rare violence à travers les âges… Faites-nous rêver et voyager , Ancolie. En tous cas c’est très sympa de vous retrouver sur ce Journal

    https://www.youtube.com/watch?v=Q5hkW_Re4D4

  • avatar
    Ancolie

    bonsoir Révolta je n »ai pas cessez de vous suivre je publie très souvent des billets de Personne sur mes pages cependant ma maladie me diminue un peu plus chaque jour(Parkinson)

    je suis ravie de votre cadeau un peu moi un peu Jeanne c’est magnifique et bouleversant

    j’écrirai mais je vais y réfléchir d’ abord! ne vous inquiétez pas je m’accroche Bonne soirée et encore merci Ancolie

  • avatar
    Revolta

    @ Ah Ancolie, je ne savais pas… Je comprends mieux que vous nous ayez parlé de la L.dopa. La fatigue, les angoisses, et les crampes sont liées à ce traitement. Mais si cela peut vous encourager, j’ai bien connu une plus qu’octogénaire qui a ingurgité le cocktail spécial Parkinson pendant 26 ans.

    Contente que ces images vous aient plu. Donc nous passons au cran au dessus : le Maître du dessin, de l’atmosphère, et de la beauté du décor. C’est « le » peintre suédois, Car Larson, né vers 1850. Il ne dessinait pratiquement que sa famille et son intérieur, tout en bois peint comme il se faisait dans les régions nordiques. Je l’affirme : « c’était mieux avant » … Alors cliquez le lien, vous allez vous régaler longtemps, parce qu’il a fait beaucoup d’oeuvres. J’ai moi-même un livre sur lui, magique. Il est né très très pauvre, une vie affreuse ; c’est son talent qui l’a sauvé. Et son sens parfait de l’esthétisme, qu’il ne devait pas aux bourgeois, un talent inné.
    J’ai le livre qui correspond au premier lien (à tomber à la renverse). Il est probable que Jeanne aime ces images.

    Et je découvre qu’il y a un deuxième lien sur le thème de Noël et divers : Merci Ancolie !

    https://www.google.com/search?hl=fr&tbm=isch&source=hp&biw=1159&bih=975&ei=1sd1Wr2oEoSukwW-u5jYBw&q=carl+larson&oq=&gs_l=

    https://www.google.com/search?q=carl+larsson+noel&client=safari&rls=en&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=2ahUKEwjDy93w0OHfAhULWhoKHTyQBGEQsAR6BAgFEAE&biw=1159&bih=975

  • avatar
    jacou

    @ Revolta
    « En ce qui concerne le texte que votre bonne volonté infatigable met à notre disposition ci-dessus, il me conforte dans l’idée que non, décidément, je ne suis pas un « être de lumière », intergalactique ou pas. »

    Il y a très longtemps j’avais vu , jeune ado, le film ORPHEE de Cocteau avec Jean Marais , ignorant ce mythe , j’avais été très impressionné par la scène du miroir que Jean Marais traverse pour aller dans le royaume des morts . Et bien , nous en sommes là, pour connaître ce qui est , il nous faut traverser le miroir du mental et tout ce qui s’est déposé dessus . Voici un enseignement reçu par Monique Mathieu :

    L’Homme Lumière

    « Lorsque vous avancez – et souvent vous ne vous rendez pas compte de votre avancement – et lorsque vous exprimez de plus en plus l’Amour, nous voyons votre brillance intérieure, nous voyons votre évolution au travers de vos lumières intérieures et également au travers de vos corps subtils.

    Que sont ces lumières intérieures dont nous venons de parler ? Votre Lumière intérieure est la Lumière qui émane de votre divinité ; c’est également la Lumière qui émane de vos centres de force et qui éclaire l’énergie intérieure que vous ne pouvez pas encore ressentir et percevoir. Ceux qui peuvent voir les auras et les corps énergétiques peuvent voir la coloration extérieure mais ne peuvent pas voir la coloration intérieure.

    A l’intérieur, vous avez plusieurs couches de Lumière successives qui correspondent aux couleurs de vos centres de force. Vous rayonnez les couleurs de ces centres de force à l’extérieur puisque vos centres de force existent également dans vos corps subtils. Ce ne sont pas des points, ce sont des lumières qui rayonnent à l’intérieur de vous-même. Donc plus vous vous ouvrirez, plus vos centres de force seront capables d’absorber les énergies considérables qui sont propres à chaque centre de force et qui émanent non seulement de l’univers mais aussi, comme nous vous l’avons déjà dit, de toutes les planètes de votre système solaire.

    Plus vous absorbez cette énergie, plus vous êtes lumineux à l’intérieur, et plus vous êtes rayonnant à l’extérieur. Votre lumière intérieure peut se voir dans vos yeux. Les yeux sont la vitrine de l’âme, donc plus vous êtes lumineux à l’intérieur, plus cela peut se voir ou se percevoir au travers de ce qui se dégage de vos yeux. Vos yeux peuvent parler.

    Pour pouvoir intégrer toutes ces énergies dans vos centres de force, il faut que vous soyez en Amour avec vous-même, en paix avec vous-même. Si vous êtes trop perturbé, si vous n’êtes pas en paix, vous ne pourrez pas intégrer la totalité de l’Amour Vibration et des énergies correspondant à chacun de vos centres de force.

    Jusqu’à maintenant, vous aviez sept centres de force. Le huitième va commencer à réellement entrer en action dans les mois à venir. Le huitième centre de force vous permettra d’avoir beaucoup plus conscience de vos facultés que vous pouvez pour l’instant qualifier de « paranormales » mais que nous appelons vos facultés de demain, et qui sont donc des facultés tout à fait normales.

    Ensuite les autres centres de forces s’ouvriront, jusqu’au douzième centre de force. Celui-ci correspondra à la transition, soit à la fin de la cinquième, voire de la sixième dimension. A ce moment-là vous aurez dépassé l’humain et investi totalement l’habit de l’Homme Lumière. Petit à petit, vous vous ouvrirez avec des perceptions qui seront données par d’autres centres de force qui seront stimulés par la Lumière, par les nouvelles énergies et par l’Amour Universel.

    Nous ne pouvons pas vous dire quand le huitième centre de force se manifestera ; nous pourrions dire prochainement mais ce serait encore donner un temps. Chez certaines personnes, ce huitième centre de force fonctionne déjà.

    Le chiffre douze est important dans l’Univers. Il y a douze planètes dans le système solaire. Pour l’instant votre système solaire n’est pas complet mais il fonctionne avec douze planètes. Il y a douze signes du zodiaque, etc. Nous n’énumérerons pas tout ce qui correspond au chiffre douze. Comme le chiffre sept, le chiffre douze a beaucoup d’importance, non seulement dans votre évolution mais dans la structure de l’Univers. Le chiffre huit a aussi une importance. Tout chiffre a une importance et se place où il doit se placer par rapport aux transformations de la nature humaine et également du système solaire et de l’Univers.

    Pourquoi votre système solaire n’est-il pas complet ? Pourquoi n’êtes-vous pas complets sans vos douze centres de force ? Tout simplement parce que vous n’êtes pas encore totalement aligné, par rapport à votre système solaire, dans la position qui vous permettra de vous ouvrir totalement à vos douze centres de force et aux capacités de votre esprit. Votre système solaire lui-même n’est pas tout à fait complet. Comme la planète Terre, votre système solaire peut être considéré comme un jeune système solaire, votre soleil comme un jeune soleil. Ce système solaire et ce soleil vont fonctionner encore bien des milliards d’années avant d’être transformés en trou noir ou… peu importe …

    En vous parlant de vos douze centres de force, des douze planètes, nous voulions vous dire qu’en permanence vous recevez de l’univers sans vous en rendre compte. Vous avez en permanence des capteurs d’énergies en vous, mais vous ne vous en rendez pas compte. Vous fonctionnez comme un aveugle par rapport à vous-même, et il vous sera demandé de fonctionner en regardant qui vous êtes, en comprenant qui vous êtes.

    Vous êtes vous dit, le matin, en vous regardant dans votre miroir : « ce matin je vais ouvrir en grand mes centres de force afin de pouvoir intégrer l’énergie qui m’est donnée par l’univers » ? Personne ne se le dit, et pourtant il serait simple de vous le dire, parce qu’à partir du moment où vous faites cette formulation, vous donnez une impulsion à vos centres de force qui, d’une certaine manière, s’ouvrent davantage pour absorber les énergies qui leur sont nécessaires. Nous vous parlons des principaux centres de force, mais il y a les sous-centres de force, il y a beaucoup de capteurs dans votre corps.

    En fait, lorsque vous vous regardez, vous ne voyez que la matière dense, vous ne voyez aucune lumière. Vous ne percevez de vous que ce le miroir ou les yeux des autres peuvent percevoir, donc vous ne percez qu’une infime partie de ce que vous êtes. »

    Ils me montrent le corps d’un être humain. Au lieu d’être fait de matière, il est totalement lumineux au travers de ses principaux et sous-centres de forces, de tous ses capteurs d’énergies.

    « S’il n’y avait pas ces capteurs d’énergie dans votre corps, vous ne pourriez pas vivre car l’énergie est nécessaire à la vie. »

    Je vois cet être humain avec une multitude de points plus ou moins gros et lumineux. Pour cet être humain, tout fonctionne merveilleusement bien au niveau de l’énergie. Ils me disent :

    « Souvent, ce que vous appelez les dysharmonies peuvent venir d’une mauvaise harmonisation dans vos énergies.

    Il y a des thérapeutes qui peuvent vous aider si vous n’êtes pas capable de vous recentrer sur vos centres de force ou le décalage de vos centres énergétiques.

    Plus vous vous rapprocherez de l’époque charnière de 2012 et d’après 2012, plus vous sentirez les énergies vivre en vous. Vous ne pourrez pas ne pas les ressentir, et à ce moment-là il faudra que vous vous ouvriez totalement à ces nouvelles énergies, parce que plusieurs de vos capteurs sont « ternes », ils ne sont pas complètement ouverts. Ils s’ouvriront et capteront toute l’énergie qui vous est nécessaire afin que vous puissiez vous préparer à la transition et aussi vous ouvrir à une conscience supérieure. Ce qui est très important c’est votre ouverture sur une conscience supérieure.

    Nous, vos frères des étoiles, pouvons vous assurer qu’il sera donné à tous les chercheurs de Lumière au cœur pur, à tous ceux qui désirent réellement avancer sur le chemin de la Lumière, tous les outils nécessaires afin qu’ils puissent devenir le nouvel homme, l’Homme Lumière.

    Le terme « Homme Lumière » est tout à fait approprié à l’homme de demain. Pour le moment vous êtes un humain «éteint ». Vous ne percevez aucune brillance, aucune luminosité, si ce n’est votre corps de matière. Tout le monde ne le percevra pas tout de suite, mais lorsque vous serez dans une autre dimension de conscience, vous pourrez voir un halo lumineux autour de votre corps de matière ou, si vous ne le voyez pas dans votre miroir, ceux qui seront un peu plus avancés dans la perception des énergies pourront voir ce rayonnement lumineux. Ils ne verront pas encore la profondeur de votre lumière intérieure, mais ils verront sa manifestation dans vos corps subtils.

    Dans les corps subtils, il y également des capteurs d’énergie.

    Pourquoi insistons-nous sur l’énergie ? Tout simplement pour vous faire comprendre qu’avant d’être des êtres de matière, vous êtes des êtres d’énergie ! La matière a une fréquence vibratoire mais elle est également une énergie qui vibre vraiment très bas par rapport aux énergies subtiles qui vous habillent ou aux énergies subtiles qui sont en vous mais qui ne se sont pas encore manifestées. Ces énergies intègreront très bientôt votre corps et votre vie.

    Bien sûr, tout le monde n’intègrera pas ces énergies de la même façon. Ce sera fonction de votre lâcher prise, de votre acceptation en vue de cette transformation. Cela ne dépendra pas de votre vouloir. Ce n’est pas le fait de dire : je veux me transformer, je veux percevoir ma lumière intérieure, je veux ouvrir mes centres de force qui déclenchera cela. Ce n’est pas ainsi que cela fonctionne.

    Ce sont vos comportements, votre capacité d’aimer, votre capacité de compréhension, votre capacité de compassion, de ne pas juger, etc, et tout le travail intérieur que vous ferez sur vous-même qui vous permettront d’entrer en résonance et en harmonie parfaite avec toutes les énergies venant de l’univers qui vous seront données ».

    Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
    qu’il ne soit pas coupé
    qu’il n’y ait aucune modification de contenu
    que vous fassiez référence à notre site http://ducielalaterre.org
    que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
    Source: http://ducielalaterre.org

  • avatar
    jacou

    @ Ancolie

    Malgré les épreuves physiques, tu gardes et exprimes la fraîcheur de ton âme et la douceur de ton coeur , biens infiniment précieux qui subtilement se manifestent dans ce que tu écris .

  • avatar
    jacou

    ANCOLIE
    Oui, bien sûr , les difficultés c’est : d’abord que nous ignorons cette réalité, que nous soyons digne ( le plus difficile ) d’être ce que nous sommes , que nous sachions rencontrer, vivifier , intensifier cette fabuleuse énergie qui nous anime . En complément des soins thérapeutiques tu peux pratiquer le souffle conscient qualifié d’amour que tu vas offrir à tous les aspects de ton corps ; ex à l’inspir :j’inspire l’amour, à l’expire :je suis l’amour et je l’offre à mon cerveau , etc, Le tout dans l’attention , mais non dans la concentration qui restreint .

    Une clef puissante de transmutation cellulaire.
    Message de St Germain reçu par Agnès Bos-Masseron

    Avec quelle intensité entrez-vous en relation avec le silence, avec vous-même, avec les êtres aimés ? Avec quelle intensité osez-vous dire je t’aime quotidiennement ?
    Oser vivre au diapason de l’intensité qui nourrit. Prendre le temps de rencontrer l’être aimé, son ou sa partenaire, son enfant, son frère ou sa sœur, son ami, la terre, car la terre, vous le savez, est être aimé. Oser les rencontrer quotidiennement avec l’émerveillement de l’amour. Ne jamais laisser les occupations quotidiennes voiler cette intensité. Ne jamais laisser les rails des habitudes anciennes voiler cette opportunité d’être la flamme vivante. Retrouver la poésie de l’amour enflammé et peindre cette poésie ou la déclamer ou la jouer à travers les gestes et les mots de façon unique, originale, malicieuse même, avec l’intensité de l’amour qui se révèle, s’offre et se reconnaît.
    Vous le savez, n’est-ce pas, l’incarnation ne connaît pas la tiédeur. Retrouver cette gratuité de l’amour qui s’offre pleinement. Retrouver cette gratuité de l’amour qui s’exprime pleinement.
    Il est vrai, nous l’avons dit souvent, l’humanité ne connaît pas l’intense. Retrouver cet amour de l’intense. Cela implique oser sortir des rythmes empressés, ralentir le rythme, se poser et se reposer. Ralentir le rythme.
    Sortir des rouages de ces faux importants pour retrouver le rythme juste, dynamique il est vrai, tout en restant offert au silence. Souvenez-vous, avec quelle intensité d’amour rencontrez-vous le silence ? Avec quelle intensité d’amour retrouvez-vous les arbres, la nature, la pluie, le vent, l’eau, le feu ? La vraie guérison est celle qui s’émerveille. S’émerveiller de la vie, de la gloire de l’incarnation.
    Plus fondamentale est l’intensité de l’amour que vous offrez dans la rencontre avec vous-même, non cet amour offert depuis l’ego, mais l’amour offert par dévotion au cœur, à l’amour même, à l’Être suprême individualisé à travers chaque essence, l’Être suprême, le Vénérable. L’adorez-vous en vous ? Le reconnaissez-vous en vous ? Lui offrez-vous la beauté de vous en vous ? Cela est le secret de la noblesse, à travers son incarnation, offrir au Vénérable la beauté de l’essence, sa nature exprimée, incarnée.
    La vraie guérison du corps, de l’âme, de l’esprit et de la terre est de retrouver l’émerveillement. S’émerveiller devant la beauté du Vénérable au sein de sa propre essence. S’émerveiller de la beauté de la vie au sein de son incarnation.
    A travers cette invitation, nous ne parlons pas d’abstraction mais de concret. De même que l’invitation est de rencontrer l’être aimé avec intensité, prendre le temps de tout arrêter pour dire le chant de l’amour au cœur du silence. Oser faire de cela la prédominance du rythme de la vie et garder cette même attention, cette même attitude, cette même prédominance au cœur de la relation avec soi-même.
    Appliquer cette relation à la structure corporelle. Périodiquement, prendre le temps d’aller rencontrer chaque organe, et au cœur de l’organe, contempler le Vénérable. Vous avez là une clef puissante de la transmutation cellulaire.
    Sortir de cette relation avec la structure corporelle qui n’est établie que sur la base des ressentis ou des symptômes. Être émerveillé par la beauté du Vénérable à travers la structure corporelle. Se donner le temps de savourer cet émerveillement. Ramener par l’attention la structure des organes à la beauté du Vénérable.
    Faire de toute relation, qu’elle soit avec soi-même, avec sa structure corporelle, avec son mental même, avec sa structure émotionnelle ou égotique, avec les êtres qui nous entourent, avec la nature, avec la planète, avec le cosmos, avec le silence et son au-delà, le Vénérable, faire de toute relation l’émerveillement pur, parce que l’intention de l’incarnation ne peut qu’être de vénérer le Vénérable.
    Après tout, l’incarnation n’est que cela. Comment l’humanité pourrait-elle croire ou accepter que l’incarnation n’est qu’une course de rats qui courent après quelque fromage ou quelques miettes et qui n’ont même pas le temps de savourer ni les miettes ni le fromage tant ils courent et courent et courent sans jamais se poser ? Comment l’humanité pourrait-elle croire que l’incarnation est lutte ou enfermement dans quelques limites ou quelques ressentis ? Comment l’humanité a-t-elle pu oublier que l’incarnation est le don de l’attention, que l’attention donne vie et que cette simple attention offerte au Vénérable au cœur de chaque relation ramène la pleine vibration de la réalité de cet Être vénérable à travers chaque forme, à travers chaque parcelle de création ? Comment l’humanité pourrait-elle oublier l’unité ?
    Oser s’offrir pleinement au Vénérable au cœur de chaque forme. Ne jamais accepter qu’il puisse exister autre chose que le Vénérable car seul est le un, le tout, la vie. Et parce que l’attention donne vie, être ce magicien qui redonne à chaque forme sa réalité de Vénérable par l’attention. C’est cela la dévotion. Et recevoir les dons du Vénérable au cœur de chaque parcelle de l’incarnation. C’est cela l’incarnation.
    Souvenez-vous, prendre le temps d’animer au cœur de la structure corporelle cette mémoire que seul est le Vénérable, organe après organe. Entrer même en relation par l’attention avec le cœur de chaque cellule et s’émerveiller. De cet émerveillement, de cette dévotion, de cette reconnaissance, naît ou renaît la géométrie sacrée. Car le corps est géométrie sacrée et la création est géométrie sacrée. Il n’est que des liens, fils de lumière tissés au sein de l’unité, pulsant, se contractant, se dilatant, jaillissant et se fondant, les liens de l’amour.
    Voyez, même au cœur du sans-forme, au cœur du silence, la puissance de l’amour laisse jaillir la géométrie sacrée. La géométrie sacrée est son, pure expression d’adoration. Ainsi naît la création, ainsi se fond la création. L’Être reste le regard qui unit, qui s’émerveille, reconnaissant le Vénérable dans le créé et l’incréé, incarnant la beauté du Vénérable. Rappeler à l’ego que le seul accès à cela est de se souvenir qu’il est le cœur.
    Nous vous saluons.

  • avatar
    Ancolie

    merci merci infiniment Jacou je me cherche entre ciel et lumière
    je vous réponds par poème ils parlent souvent mieux que moi!

    même dans les plus grands déserts poussent les plus grands délires
    et de nos envies les plus beaux souvenirs
    je vogue sur ton eau au plus profond de moi
    et le mal qui m’ emporte n aura raison de nous
    au ciel de ton amour j ai donné rendez vous
    au souffle de ton âme je pourfendrai l amer
    déposant sur tes lèvres cette douceur sans trêve
    et je resterai la comme au premier matin
    flottant vers l infini de ton cœur jusqu au mien ANCOLIE

  • avatar
    jacou

    @ Ancolie
     » Oui, bien sûr  »
    Pourquoi ? , Sauf dysfonctionnement génétique ( pour x raisons ) le corps humain est parfait pour un fonctionnement sur le plan terrestre dense . A partir de cellules souches indifférenciées ,de multiples cellules aux qualités spécifiques vont se manifester , ce qui est à l’oeuvre ( au-delà de la vision scientifique ) c’est l’Intelligence ou conscience cosmique/universelle/divine ( au choix ) et, ce qui maintient la cohésion du processus de même que pour l’univers ( ce qui est en haut est en bas ) c’est l’amour ,( plus que l’amour humain que l’on connaît ) .Le fait de porter son intention avec attention et amour sur les organes ou sur des déficiences physiques va dynamiser la conscience au sein de ces cellules et leur permettre de retrouver leurs performances originelles .

    L’ exemple ultime du pouvoir de la conscience cellulaire a été magistralement montré par la résurrection de Jésus ( l’Ami ) que les fabulations religieuses ignorent . Bien avant sa naissance Jésus ( aussi Sananda ) savait parfaitement quelle allait être le déroulement de son histoire ainsi que la connaissance des principaux protagonistes . Pour mener à bien l’épreuve finale ( la résurrection ) il devait préparer son corps ; pour ce faire , pendant de nombreuses années ( le « trou » dans sa biographie ) , il est allé en Inde , à l’époque pays le plus avancé et de loin dans la connaissance du corps de l’être humain dans son aspect le plus dense aussi bien que dans ceux les plus subtils, il y a appris le fonctionnement de tous les organes et surtout les techniques du souffle pour les dynamiser ,( le souffle véhicule le prana , l’énergie cosmique ). Grâce à tous ces enseignements il a pu lors de son « exécution » réduire son métabolisme et son souffle à devenir quasiment imperceptible . c’est dans son tombeau et en intensifiant de façon considérable l’attention de sa conscience ( qu’il n’avait jamais perdu ) qu’il pu r-éveiller l’intelligence de ses cellules .

    – Les miracles
    Jésus n’a pas fait ( dans le sens faire une action ) de miracles . De par sa réalisation d’être fils de Dieu ( comme nous le sommes tous mais n’en n’avons pas conscience ) sans ego, ni moi , complètement dans l’Unité de la création et donc avec ses frères humains , de par sa présence radiante , voire irradiante , portant son attention sur l’essence divine de l’être humain en souffrance , il à permis aux cellules de retrouver leurs fonctionnements spécifiques et ainsi guérir .  » Ce que fais , d’autres le feront et bien davantage encore  » .

    Tout ceci pour dire que le processus de guérison demande de l’attention, de la bienveillance, de la persévérance de la régularité dans le  » balayage » des organes par le souffle ( deux fois par jour si possible ) et …de la patience . Ne pas ignorer aussi qu’il peut-y avoir un auto-sabotage , une auto-censure due à …..???
    Bien à toi , Jacou

  • avatar
    jacou

    Beaucoup mieux que la Sérotonine : l’élixir de l’immortalité ou au moins la « durée de vie » conséquemment prolongée

    Message de l’Ami (Jésus) reçu par Agnès Bos-Masseron le 29-9-17

    L’élixir d’immortalité coule du cerveau.

    Beaucoup parlent de cet élixir de vie éternelle. Ils disent que les dieux offrent cet élixir. Qui sont les dieux ? Les dieux sont une vibration de chaque être, une fréquence. Vous le savez, tout est dans tout. S’établir à la fréquence juste pour que, du cerveau, coule l’élixir.

    Encore faut-il pour cela faire le choix inconditionnel de n’honorer que le beau et le bon. Et de ce flot de l’élixir qui du cerveau vient nourrir le corps, le corps se restaure.

    Ceux qui cherchent des moyens de restauration de la structure physique y gagneraient à comprendre que l’attitude et l’attention sont la clef, qu’il est une substance que le cerveau peut générer et que certains nomment l’élixir de la vie éternelle et que cette substance concrètement depuis le cerveau vient emplir le corps tout entier et est générée par l’intensité d’harmonie, d’attention positive de bonheur et de joie.

    Qui choisira de quitter ces habitudes d’être affecté par quelque petitesse ou quelque étroitesse, pour proclamer au sein du cœur de l’humanité que le seul choix conséquent est le choix de n’honorer que le bonheur, l’harmonie, la joie ?

    Sortir des habitudes. Il est vrai, les habitudes sont nourries par les égrégores de petitesse et d’étroitesse. Pourtant chaque être a le choix. Et ce n’est qu’une question de choix. Personne n’est victime et personne n’est enfermé.

    Oser offrir l’attention depuis l’écoute de l’harmonie s’appuyant sur le non mouvant au sein du mouvement, s’appuyant sur l’éternel et l’immortel.

    Comprenez-le, même la structure cérébrale, selon l’attention, selon la fréquence ou la vibration à laquelle chaque être s’accorde, peut être soit embrumée, enfumée, engourdie ou vibrante de lumière et génératrice de l’élixir de vie éternelle.

    Beaucoup croient qu’il faudrait des circonstances autres, mais il n’est pas d’ailleurs et pas d’après. Maintenant selon l’intensité de dévotion, l’intensité de l’attention et le choix conscient de chaque moment d’honorer soit la fermeture soit l’ouverture, l’être établit sa structure physique et sa structure cérébrale à quelques vibrations, à quelques fréquences. Et en conséquence de ces vibrations, de ces fréquences, l’être suffisamment offert à l’intensité de l’attention pourrait maintenant s’établir à la fréquence d’immortalité et voir sa structure se régénérer.

    Si l’on veut parler même en terme de temps linéaire, très rapide pourrait être cette régénération, s’il est réel que l’être s’offre à l’intensité de l’intention, de l’attention et fait le choix inconditionnel et conséquent, conséquent, de l’harmonie. Conséquent, car il ne s’agit pas, vous l’avez sans doute compris, dans quelque moment méditatif, d’honorer l’amour et l’harmonie et de retourner pour quelque bagatelle ou quelque broutille aux habitudes de fermeture, d’inquiétude ou d’addiction à des apparences qui ne sont en fait que l’expression de l’attention et de l’intention.

    Nous aimons vous accompagner vers une autre intensité. Quel est le choix de chacun et de chacune ?

  • avatar
    Ancolie

    a Jacou j’ai beaucoup réfléchi en dehors de Parkinson et de ma soeur qui déconne je vais plutôt bien! pour le souffle aussi loin que je me souvienne j’ai toujours manqué d’air je ne sais pas respirerje respire par accoup quand j’en prend conscience j’essaie de réguler pour la lumière c’est pareil j’en ai toujours manqué dans tous les sens du terme alors j’en donne! Depuis la naissance de Jeanne je ne veux plus mourir je me bats elle est ma lumière notre relation est très intense sans paroles juste un regard Jeanne me sauve de moi meme c’est par elle que vient ma joie

    j ai plongé dans ton regard
    je suis devenu petit poisson
    a force d y tourner en rond
    j y ai vu tous les paysages
    j y ai fait les plus beaux naufrages
    eau ton regard….
    si pur! impalpable
    de cet amour inévitable
    a s y noyer,a devenir otage
    indicibles sentiments…..

  • avatar
    jacou

    Ancolie
    « souffle aussi loin que je me souvienne j’ai toujours manqué d’air je ne sais pas respirer je respire par accoup quand j’en prend conscience j’essaie de réguler pour la lumière c’est pareil j’en ai toujours manqué dans tous les sens du terme alors j’en donne! »

    C’est important d’apprendre à respirer , le souffle c’est la vie et pas simplement physique ; pour la lumière c’est pa

  • avatar
    jacou

    y a eu un bug, je reprends :
    Ancolie
    « souffle aussi loin que je me souvienne j’ai toujours manqué d’air je ne sais pas respirer je respire par accoup quand j’en prend conscience j’essaie de réguler pour la lumière c’est pareil j’en ai toujours manqué dans tous les sens du terme alors j’en donne! »

    C’est important d’apprendre à respirer , le souffle c’est la vie et pas simplement physique ; pour la lumière c’est pareil et on ne peut donner que ce que l’on est .
    Si cela te dit je peux te communiquer une procédure (simple ) pour le souffle et la lumière
    jacou38@orange.fr

  • avatar
    Ancolie

    merci pour le mail Jacou

    oh Marie si tu savais…
    Marie! Marie c’est toi? je t’ai appelé tant de fois
    depuis quelques jours c’est une certitude
    ton regard si pétillant tes yeux plein de joie
    comment? comment après tout ça….
    cette peur qui m’ envahie a chaque fois
    dire le mauvais mot faire le mauvais pas
    surtout ne pas te blesser plus encore

    les oiseaux chantent dehors
    je n’ai pas beaucoup grandi je crois j’attends encore! j’attends la douceur d’une rose
    j’attends la tendresse d’une mère
    et chaque fois je me jette a l’eau sans protection
    , cette même émotion celle qui m’élève
    m’empêche de toucher terre un mystère?
    … tu comprendras

  • avatar
    jacou

    Pour Ancolie …et chaque un

    Message de Marie reçu par Agnès Bos-Masseron le 1-5-16

    Heureux ceux qui incarnent les rituels de simplicité avec la profondeur des sages.

    Être sur terre cette présence innocente qui offre les fleurs du bonheur.

    Profonds ces rituels qui relient la terre aux mémoires d’harmonie, à ces civilisations où la seule intention était de partager le bonheur et d’accompagner l’autre, tous les autres, l’humanité, la création, par l’infusion de cette seule réalité possible pour l’incarnation, le bonheur.

    Beaux ces rituels inspirés de sagesse ancienne. Belle l’éternité de l’énergie qui a su traverser les croyances erronées et qui reste, tel un rappel à partager les fleurs du bonheur.

    Incarner cela. Cela pourrait sembler l’invitation d’un moment, un rêve enfantin peut-être. Belle l’innocence qui choisit d’incarner cette invitation.

    Sages et heureux ceux qui comprennent l’étendue du lâcher-prise qu’implique cette invitation. Car l’on ne peut s’accrocher à la fois aux graines de dissension et offrir les fleurs du bonheur. L’on ne peut que lâcher prise, fluidifier, choisir la puissance de ce regard tout offert vers la divinité de l’autre qui n’est que le reflet de soi.

    Heureux et sages ceux qui savent les secrets des rituels d’innocence. Heureux ceux qui choisissent d’être cercle de rayonnement, amplifiant l’énergie de ces rituels qui pour beaucoup semblent anodins, un vieux réflexe, peut-être l’habitude de l’enfance. Peu savent à quel point ce rituel a la profondeur de sagesses anciennes.

    Heureux ceux qui incarnent cette offrande de l’intention du bonheur partagé avec l’humanité et la création. Heureux ceux qui incarnent les rituels de simplicité avec la profondeur des sages.

    Nous vous offrons les fleurs du bonheur.

  • avatar
    Ancolie

    merci infiniment Jacou pour ces merveilleuses paroles!!!!

    un poème pour Personne

    elle a le parfum enivrant des roses d d’antan
    parfum subtil répandu sur mes cils
    quand doucement mes yeux se ferment
    tous mes sens en éveil

    elle a le parfum divin
    du bonheur certain
    qui coule de mes paupières
    quand je la devine

    elle habite ma mémoire
    même les jours d orage
    avec elle vient le soleil
    et je m éveille
    elle est moi elle est nous elle est toi
    elle est celle en qui je crois
    je suis fleur dans son jardin
    hier aujourd’hui demain
    je me noie dans ses effluves
    me raccrochant au rivage
    je deviens vague….

    Ancolie

  • avatar
    Revolta

    @Ancolie, Merci ! La peinture de Jeanne est plus réussie que la plupart des toiles de « Maîtres modernes », ces faux prophètes de l’art, enfin de lard pour engraisser la tirelire du cochon de l’art marketing…

  • avatar
    Ancolie

    merci Jacou et révolta c’est vrai que Jeanne a beaucoup d’imagination elle est très proche de la nature c’est une petite fille joyeuse,, plutôt réservée sauf avec mamie je pense souvent a ce que vous aviez dit Jacou; plonger son regard dans celui du nouveau né ,je l’ai fait et ce lien grandit avec nous pourvu que rien ne vienne le rompre j’ajoute un dessin de jeanne 6 ans

    pour Révolta: uun petit extrait de ce que pense Gustavson de l’art:L’art, reflet de son époque, est par conséquent devenu l’art d’imiter l’homme, l’art d’imiter l’art, une imitation d’art, le conservatoire, agglomération de copistes aux outils performants et à la méthodologie bien formée, bien formatée. Les « conservateurs » sont au centre de l’exaltation de l’art copie de l’imperfection de l’homme, des sortes de photocopies de photocopies, fades, grises et illisibles.

    Amis, créez, soyez vous même, ne vous oubliez pas et n’oubliez pas de partager avec nous, votre vrai vous. Du Monet ? Monet le fait très bien, du Mozart ? Mozart s’en charge. Du vous ? Il n’y a que vous qui puissiez le faire et si vous ne le faites pas, vous nous en privé et c’est pas gentil…


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER