Les faucons patriotes 2


FavoriteLoadingAjouter aux favoris
Non je ne fabule pas...

Lorsque je dis que tu te leurres.

Tu n'as pas intérêt à consulter ton cœur pour apprendre que nul ne cherche ton bonheur.

C'est débile et infantile comme dialectique : pour que l'un vive, il faut que l'autre meure.

Ce ne sont plus les astres mais les désastres qui indiquent l'heure.

Non le temps qu'il fait mais le temps qui te défait ou annonce ta défaite !

Tous les règlements sont désormais tributaires de ce dérèglement climatique parce que les hommes ne sont plus seulement pathétiques, ils sont devenus antipathiques... sans pitié les uns pour les autres...

Ils sont fous furieux, avec ou sans Dieu. Ils veulent à tout prix te chasser et occuper les lieux, dominer, te dominer coûte que coûte, même s'ils ne disposent d'aucune clé de voûte.

Qui sont-ils ?

Ils sont extrémistes, moralistes et immoralistes en même temps.

Ils vont trouver les mots pour te faire la peau, des mots de la même famille : patrie, patriotes, patriotisme... des mots élaborés le plus souvent par des enfants qui ont assassiné leur père.

Ne pouvant passer par devant, ils sont passés par derrière.

Ils veulent tout défaire pour tout refaire à leur image et de travers.

Ils s'estiment comme les seuls dignes héritiers d'un édifice qu'ils n'ont pas édifié mais qui leur revient de droit parce qu'ils ont décapité leur roi et élevé au plus haut point, le culte du moi.

Parti sans répartie : c'est la patrie du Moi...

Car elle en veut à la terre entière sous le nom de Gavroche !

Elle s'exprime au nom du peuple pour lui faire les poches.

Share Button


2 commentaires sur “Les faucons patriotes

  • avatar
    Pascal

    Une perle sur les faucons patriotes.

    Le fait de considérer avoir le droit à pouvoir défendre un territoire peut tourner facilement à l’anti immigration, tout en faisant finalement le jeu de l’impérialisme, des « dominants » du néolibéralisme, la patrie du Moi. Mais l’« identité nationale » pourrait en théorie permettre de fonder une solidarité sans en exclure ceux qui migrent du fait des guerres dans leur pays, des dérèglements climatiques et cætera.
    Après, il y a des idées de paradigmes fondées sur orchestration de toute la terre, ce qui peut faire craindre « dissolution » des pays et arasement des cultures, langues, mais coopération internationale n’entraînerait pas forcément ce genre d’effets. Les régions dans un pays conservent leur « charme / spécificité culturel », leur développement propre, n’ont pas forcément trop perdu quand il y a eu formation de pays, il me semble. Sur la région toulousaine il y a un certain nombre à faire vivre l’occitan, cru comprendre que chaîne d’info en Occitan, en tout cas des programmes. Bon, y a eu des chamboulements culturels, notamment sur divers patois, j’ai certainement tort de généraliser comme ça sans pouvoir me rendre compte de toute l’évolution, et peut y avoir dans des « régions » une partie de la population tentée de retrouver de l’autonomie, comme la Corse, mais voilou.
    Ceci dit, pour que cela soit le cas, faudrait de grands chamboulements / soulèvement dans divers pays pour changement de paradigme éco-politique, en attendant, c’est complexe sur le plan de la « militance ». Dans l’article sur Marx et l’immigration, l’auteur considérait que l’organisation à construire serait une forme d’organisation avec une dimension nationale projetée sur des solidarités internationales, sur des espaces communautaires plus larges, avec , croisement des traditions marxiste et anarchiste, et révolte ponctuelle sur un enjeu local, ou de l’engagement pour une bonne cause singulière.

    Pour ce qui est de la décapitation du roi, de Louis XVI – et d’autres -, lors de la révolution Française, je trouve ça déplorable, de même que tout le sang qui a coulé au cours de la période 1789 – 1799 (et plus si on considère que Bonaparte en représente le prolongement, une autre étape), et elle est souvent critiquée pour le fait que ça a servi des intérêts de la « bourgeoisie » (sur page qui l’évoque, ils datent la révolution française de 1789 à 1815), avec considération des populations manipulées, mais la royauté n’était-elle pas « contestable » dans le contexte de l’époque ? Et d’aucuns considèrent qu’il y au eu une période de la révolution, de 1792 à 1794, où il y avait potentiel pour que le résultat soit autre (de ce que je me souviens, pas encore pris le temps de voir en entier les conférences d’Henri Guillemin sur le sujet). Alors c’est certes pas les aspirants de cette période 1792 – 1794 qui ont « gagné » / influencé la suite des événements, les rouages politique de la République, mais « révolution », changement peut se faire en plusieurs étapes, paliers. Après, ptêtre que si avait conservé de la royauté, la France aurait de la souveraineté monétaire et cætera, je ne sais pas. Me fait penser que dans conférence sur la démocratie, si je me souviens bien et que je ne me mélange pas avec autre, Loïc Blondiaux explique que divers régimes, des dictatures aux « démocraties » (qui peuvent être autocratiques suivant ce que l’on considère sur le terme), sont traversés par des crises, l’ont été, souvent en lien avec problèmes des ressources, et si ces problèmes de ressources peuvent être en lien avec la façon dont fonctionne l’éco-politique, pour qu’il en sorte solution, les « gouvernements représentatifs » sont sous l’emprise de diverses forces qui peut les rendre impuissants à en appliquer, puis question de diverses expériences, où faudrait que dans sa théorie les « citoyens » prennent le temps de l’implication. D’autres pensent qu’il faudrait mettre en place souveraineté sur la valeur et la monnaie, ce qui peut être complémentaire. Et bref, diverses théories en potentielles solutions, certaines qualifiées d’utopie ont pourtant déjà plus ou moins fait leur preuve à l’échelle communautaire à certaines époques, comme en Espagne avec des anars avant la guerre de 39-45, et y en a qui expérimentent des alternatives à notre époque, mais la pratique / le système dominant dans un pays se fait dans un tout avec des forces qui abondent pas forcément, et quand regarde la situation dans divers pays de quoi douter, après, question de seuil, d’un certain nombre de prêts à qui peuvent faire évoluer, verra.

  • avatar
    jacou

    Très juste pamphlet sur les faussaires de la vie
    « Parti sans répartie : c’est la patrie du Moi… »

     » Bien que les notions de Moi, d’Ego et de personnalité soient synonymes, on peut apporter une nuance dans ce vocabulaire en précisant que, en réalité, le Moi – l’Ego – n’est que l’identification de l’individu à sa personnalité. Dans cette perspective la personnalité apparaît comme l’ensemble des préjugés, des croyances, des schémas de pensée, des caractéristiques psychologiques et des modes de comportements, hérité des ancêtres, conditionné par la culture, forgé par l’éducation et influencé par les expériences de l’individu. Le Moi, quant à lui, n’est qu’une image de la personnalité, une construction mentale qui procure le sentiment d’exister en tant que « personne » – c’est-à-dire en tant qu’entité individuelle et séparée des autres. »
    https://www.edlpt.com/pages/le-moi-une-personnalite-un-ego-3a2e7ebf-8dc6-403e-b853-7751beea76a3

     » Qu’est-ce que le mental ? ( un bon débroussaillage de la jungle « mentalesque » ) :

    Le mental, dont l’être humain est si fier,lui a permis d’être le maître de cette terre, régnant sur toutes les autres espèces vivantes :
    Formidable, cette capacité d’abstraction, dont le langage est l’épicentre !
    Formidable, le pouvoir mental de rationaliser le monde, de modéliser, d’optimiser l’action sur ce monde, et de la partager ensuite par informations et communications de plus en plus complexes et performantes !
    Formidable, l’avènement des sciences et des techniques avec ce règne actuel et sans partage de la technoscience et ce monde numérique comme une excroissance sans limite de ce mental, qui se répand partout, pour créer un autre monde virtuel, recouvrant le réel d’un gigantesques nuage de mots, de pensées et d’images !
    Formidable, tous ces systèmes de croyances multiples, ces pensées en effervescence permanente, ces innombrables théories, avec tous ces livres, tous ces discours, tous ces comptes et tous ces chiffres, tous ces mots et toutes ces langues !
    Tout cela c’est l’oeuvre du mental, le fruit du mental humain, il tourne au génie, en son excroissance prodigieuse, en sa fierté conquérante…!

    – Mais les problèmes posés par cette excroissance exponentielle du mental ne sont-ils pas devenus plus graves que ses succès ?….
    – Mais pourquoi cette folie du mental aveuglé par son triomphe ?…
    – D’abord la prédation : le mental est au service d’un formidable appétit de prédation archaïque :..
    – Ensuite l’égocentrisme : le mental fonctionne pour la défense de l’ego …
    – L’inconscience est une autre caractéristique funeste du mental :…
    – La généralisation de son point de vue personnel :…
    – L’addiction : le mental est toujours en danger d’addiction…
    – Plus difficile encore à comprendre et à maîtriser, c’est la mémoire traumatique inconsciente, qui rode dans les profondeurs du mental de chacun,…

    – Quand le mental se met au service de la Conscience et de la Transcendance
    …En effet, le mental, pour certains moment de grâce, est capable d’être influencé aussi par les niveaux supérieurs de la Conscience.
    Pour faire court, on peut regrouper ces niveaux supérieurs sous les vocables : « spirituel ou transpersonnel ou transcendant ». Shri Aurobindo et Mère ont même parlé d’un « supramental », qui serait comme un mental contaminé positivement par la transcendance.
    Cette Conscience supérieure, c’est d’abord la capacité de « Voir toute situation sous le grand angle du Tout »

    – Je voudrais en conclusion terminer par une note positive
    …« Décadence suprême, Renaissance nécessaire » : le mental humain est obligé de muter à grande échelle, si l’humanité veut survivre et continuer l’histoire de son espèce…
    Nous en sommes à un moment clé, et c’est de notre mental dont nous devons d’abord nous occuper prioritairement, par une renaissance de notre Conscience tournée vers une nouvelle Transcendance ! »
    https://blog.psychotherapie-integrative.com/qu-est-ce-que-le-mental/


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER