Adult-Air 4


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

Adult-Air : d'après ce qu'on raconte, c'est la compagnie aérienne la moins chère.

Pour zéro euro, vous pouvez vous envoyer en l'air.

Et ce n'est pas un vulgaire slogan publicitaire mais un rapport accablant sur les âmes insincères. Le péché d'adultère a toujours souillé l'atmosphère parce qu'on a encore du mal à tracer une frontière entre les véridiques et les faussaires.

Le fond de l'affaire semble pourtant clair : les hommes, les femmes ne sont pas fondamentalement sincères... des enfants qui se prennent pour des éléphants et qui se trompent énormément.

 

Jésus a cru résoudre la question avec sa célèbre interjection : "que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre !"

Et aucun homme ne s'est dépêché de le faire, non par intégrité mais par lâcheté. La Traviata sera lapidée après le départ de Jésus. Parce que les mœurs sont ainsi : les faux-jetons ne supportent pas la fausseté.

Ils ne l'assument qu'à moitié, puisque ça ne concerne que leur autre moitié !

 

Pourquoi se trompe-t-on mutuellement ?

Par instinct, on a tendance à dire qu'on ne trompe son conjoint que lorsqu'on se trompe de conjoint. Que ce qui rend enfoirés ce sont nos choix foireux.

Mais il n'en est rien ! Il y a une raison plus profonde :

C'est le rapport entre sexualité et temporalité qui creuse chaque jour un peu plus le conjugal et l'idéal.

Nous conjuguons mal le désordre des désirs et l'ordre moral... parce que le temps éteint les flammes et en rallume d'autres, parfois plus infâmes.

 

Donald Trump fait chambre à part avec sa femme. L'un a du tromper l'autre mais les deux trompent leur monde en demeurant ensemble, probablement pour sauver les apparences. On ne se sépare pas de la première dame, quand on veut se faire passer pour un grand monsieur... on fait semblant d'être celui qu'on n'est pas. On prolonge le drame et on reporte le divorce ou la séparation.

 

Mais il y a une raison encore plus fondamentale à cette tromperie universelle ou devrais-je dire perpétuelle :

"Le malin" répondent en chœur les religieux, qui se prétendent vertueux.

Le diable est tenu pour le premier responsable de ce genre d'attentat : le tentateur en chef qui dédramatise, relativise, banalise ce genre de forfait en vous murmurant à l'oreille : que ce n'est pas grave, comme chute... que votre désir n'est pas moins authentique lorsque vous changez de port et de mode de transport.

D'autant plus que la chair ne vaut pas cher. Il ne s'agit pas de mensonge mais d'une nouvelle vérité. Dans fake news, il y a news!

 

Au diable, le diable. Si tout le monde trompe tout le monde, c'est parce que c'est le désir qui commande. Mais nul ne nous reproche de désirer ou de "plaisirer" (ce néologisme me plaît)... on nous reproche de simuler et de dissimuler notre désir ou notre recherche de plaisir. De sacrifier la vérité pour de la volupté, pour l'empire des sens.

 

Mais le poète nous rassure :

"Ô saisons ! Ô châteaux... quelle âme est sans défaut ?"

J'aurais la naïveté de croire que les exceptions ne confirment pas mais infirment cette règle générale.

Il est arrivé à plus d'un de me demander si je trompais mon mari, j'ai toujours fourni la même réponse :

"Non, parce que je n'ai jamais eu le temps !" ça convainc plus que si je disais que je l'aime pour l'éternité.

 

Dans tous les cas de figure, il n'y a qu'un seul cocu dans l'histoire : le peuple !

 

auteur : Emeline Becuwe

producteur : Emeline Becuwe

réalisateur : Emeline Becuwe

Share Button


4 commentaires sur “Adult-Air

  • avatar
    Tony

    Ils trompes tout le monde , oui et non , d ou il viennes ? qui ils sont ?? Monde financier , les bankster , les plus gros voleurs de l histoire humaine , esclave d une logique sur des pratique pour esclavagisez le peuple de la terre , un nouvel ordre , non une ligne droite , qui conserve des pouvoir qui leur on était inculquer , imbiber dés le biberons , tu serra roi des châteaux « et » de cartes , un pion d un systems qui crée des haines des peines en voit tu en voila , l être heureux , c est le fric c est chic , l Afrique ou toute les pratiquez appauvrisse des centaines de millions d enfants de la terre , noir c est noir il faut couper cette espoir , celle de donner plus de savoir plus d avoir mais rassurons nous nous savons faire la différence entre un larbin d intérêt national avec le dernier balayeur de nos rue , mieux qu hier ou nous savions faire la différence entre un arabe et un émir , on utilise l un pour asservir l autre ou les 2 sont pareil en fin de conte , on les tous il me semble !!!
    au fond , et pourtant tout le monde sait que ce systeme est sauvage et mens , inégaliterre , qu il attaque la Fraternité et prive toute liberté a emboîter dans des ultra conditionnement , on sait qu hier ils on mentis et aujourd huit ? on continue , on continue les guerres et les misère pour asservir des envie de pourvoir et avoir de quelqu uns , percher parsque mal élever et sa continue d éduquer les prochaine génération d une classe aux crasses d une lutte de même classe , qu une seul classe en vérité , sur les océans du grand théâtre de la vie sur Gaïa , misérables sont les protocoles les format les conditionnement les idéologie dominantes , miséreux sont c est morveux , misères divers il sème , sur tout les écran et dans toutes les tetes , minable petits esprit , prit par des envie de petits enfants gatés souvent et pourris par le désire de continuer ce systeme de merde , on ferra encore et encore de la perma de tout sa , l apprend tissage en tout ages des grandes leçon de nos vies et c est files conducteur
    c est enfoiré s attaque aux assos :

    Ces deux multinationales ont saisi la justice après des actions contre l’évasion fiscale menées par l’association altermondialiste

    https://www.politis.fr/articles/2018/01/attac-attaquee-par-apple-et-la-bnp-38154/

    c est politique on ne peut pas attaquer ceux qui crée et défont les rites dans le rythme de la destruction des vertus des valeurs de l essenciel de l existence ciel , jusqu au brevetage et empoisage du vivant , des mort vivant ils sont , des mort vivant ils veulent , ils n aurons que l emplisage d un nouvel age plus eveillez plus déternminez plus ouvert a tourner ces pages des grandes leçons de la vie
    en france on aime bien parler de l allemagne quand sa nous arrange , ba pourquoi pas , sa depend pourquoi

    À Noël, les Allemands ont gagné de l’argent grâce à la surproduction d’électricité verte

    https://dailygeekshow.com/surproduction-energie-verte-allemagne-noel/?utm_source=newsletter&utm_medium=e-mail&utm_campaign=Newsletter_Journaliere_2018-01-05

    Ce puissant syndicat allemand lance une grève qui risque de ringardiser nos 35 heures

    http://www.huffingtonpost.fr/2018/01/08/ce-puissant-syndicat-allemand-lance-une-greve-qui-risque-de-ringardiser-nos-35-heures_a_23327082/?ncid=tweetlnkfrhpmg00000001

    28 H , en Allemagne il se battes pour sa aussi , des millions , pas un mot des médiagrade , comme dab
    en France comme au Usa on chasse les plus fiables , les sdf les pauvres les refugiers mais on est les plus grande démocratie du monde et mon qi mon poulet , protéger pour servir c est enfoirer , aux diable les balivernes , l idéologie dominante est obsolète !
    Adult air , on peut trouver plusieurs amours dans plusieurs dimensions , c est pas seulement la fréquence , c est la connexion , entre courant , le désire de la chère ou la chair de tout amour , ouai m enfin c est vrai qu on est douer déjà quand on aime faire , passionnée , bon d accords vous par exemple vous ne savez pas faire de mur , en dur mais peut être sauriez vous faire

    Une maison autonome et sans factures

    https://nature-construction.com/carnet-de-voyage/france/une-maison-autonome-et-sans-factures/

    c est le top sa , l autonomie , l indépendance , dans toutes c est danse que le systeme dominant impose , il va implosez a force de ce goinfré , l autonomie en tout air ou le pouvoir sur la vie , sur sa vie , ou le contraire , reprendre le pouvoir sur sa vie et changer de vue sur celle qui collecte tiffes , tout autres récif
    sinon mieux vaut en rire tout est faux , meme l info

    https://www.youtube.com/watch?v=11nJ519pcUI

    ya d autre canaux , un seul bateau , et qu une seul terre , pour des morceaux , qu un seul cœur , jamais en morceau il ne peut que ce multipliez , sa me fait kiffer et pourtant plus de 7 milliard sa fait flipper les ptites teutés
    Salutation Fraternel , la ponteuneuse

    https://www.youtube.com/watch?v=TVEhDrJzM8E

  • avatar
    Pascal

    Une perle sur l’adult-air et cie.

    Sur tentative d’explication par règle générale d’adultères, me rappelle une conversation avec une dame, lors d’un campement d’indignés. Des bribes de souvenir qu’il me reste, si je ne me trompe pas, elle m’expliquait que dans le magazine qu’elle lisait ou un qu’elle avait lu, des sociologues théorisaient dessus, faisaient le lien avec précarité financière et multiples opportunités de rencontres du fait du temps libre et précarité dans le foyer, engendrant problème stabilité des couples et / ou nouveaux couples, et donc terreau d’infidélités, dans un pays en crise comme la Grèce, et elle déduisait une certaine vision de l’amour. Je n’avais pas débattu dessus, mais je trouvais dommage de réduire des expériences à des chiffres qui ne disent rien de chaque cas qui est plus ou moins particulier et d’en faire une règle / thèse. De la même manière que la conception de l’amour a fait et fait couler beaucoup d’encre, chaque personne prenant la plume témoignant par rapport à sa voie, sa culture, son vécu et aspiration.

    Sur le coup de faire chambre à part, lors d’une recherche de je sais plus sur quel sujet politique, j’ai zyeuté il y a quelques semaines un article sur un autre « couple politique », le couple Chirac, le fait qu’ils faisaient aussi chambre à part, avec un témoignage d’un de leur proche, avec situation que j’avais trouvé assez sordide pour Bernadette, lui demandant beaucoup d’efforts.

    Bref, je ne sais pas si on peut déduire que les femmes sont majoritairement plus vite mûres pour savoir « bien aimer » que les hommes, si c’est du fait de la femme-surhomme, mais je dirais que si y a le coup de la temporalité qui joue son rôle, le problème d’hommes pourrait être pas tant les pulsions, mais d’être long à la comprenette en matière de connaissance de soi et des autres, de l’autre pour faire le « bon choix » et de pas être doué en construction – d’histoire d’amour – à leur façon. En tout cas je parle pour moi, qui n’ai jamais trompé mais où bref.

    Après, ceci dit, me fait aussi penser à la thèse de Francis Cousin sur l’amour dans notre société, impact du capitalisme – culture néolibéralisme, de ce qu’il a retenu des philo-analyses qu’il a conduites avec ses patients et patientes célibataires / aux relations adultérines / divorcés, où le fait d’aller voir ailleurs ne faisait pas qu’ils se sentaient plus en accord avec eux-mêmes / mieux, avec failles perso qui peut faire qu’on a dû mal à s’ouvrir à une personne de soi-même. Dans l’entretien que j’avais zyeuté, pourrait le résumer dans l’idée que le système néolibéral complique les relations entre tout un chacun, et de tenter de garder éveillé la joie dans l’histoire-connaissances de / avec l’autre, creusement de l’altérité, en ayant trouvé sa force intérieure pour vivre et plus ou moins perdurer dans une « relation cosmique d’émerveillement », en plénitude de l’être. Ce qui ne veut pas dire par là que dans le système qu’il pense le mieux pour les hommes et femmes, avec sa conception philosophique de l’être, de l’individu et du couple s’inspirant de Marx Engels et cie, quasi tout le monde vivrait le parfait amour avec le même conjoint toute sa vie, et encore moins qu’il y aurait multiplication de polyamour comme certains communistes ont pu en débattre, mais qu’il y aurait en théorie beaucoup moins de tromperies, plus de couples stables.

    Re bref, en attendant, en tout cas, j’aurais aussi tendance à croire que les exceptions infirment.

    D’un point de vue

    Trump-erie au monde
    gouverne les USA,
    civilisation

    Voie d’un grand nombre,
    du fait des politiques,
    et failles humaines

    Impact du social,
    selon culture et le destin,
    croisements, tentations,

    Selon blessures
    d’être et niveau de conscience,
    s’écrivent histoires

    Entre individus,
    des souhaits, des aspirations,
    sur terre et dans l’air

    Au fil des instants,
    des élans, l’ensemble évolue,
    mais chaque un sa trame

  • avatar
    jacou

     » Pourquoi se trompe-t-on mutuellement ? »
    Parce que l’on se trompe soi-même, on ne se connaît pas ! comment peut-on prétendre ne pas tromper qui que ce soit alors que pour la plupart nous sonnons faux . Être en cohérence ( comme le dit Personne ) avec soi , demande non pas de faire plus , mais de se défaire plus de toutes les « pelures d’oignons » récoltées au fur et à mesure des existences , cela exige détermination, simplicité, lucidité bienveillante, la non peur d’être seul, car forcément cela arrive , se sentir seul et même temps relié à toute la création .

    – » Nos peurs nous empêchent d’être simplement nous-même

    Quelles sont ces peurs ancrées qui nous empêchent de vivre simplement ce que nous sommes ? Quelles sont ces peurs qui masquent la faculté de voir ce qui cloche en nous pour y mettre un terme et qui à force d’assauts nous rendent de plus en plus serviles?

    Beaucoup de questions se posent autour du sujet et les réponses qui peuvent nous aider ne sont pas toujours retenues, elles sont souvent prises en compte pour philosopher ou remplir notre caddy mental et non pour essayer de comprendre la racine de ce mal être qui nous ronge et le moyen juste de s’en libérer.

    De quoi avons-nous réellement peur ? Avons-nous peur de nous connaître ? Avons-nous peur de l’autre ?
    Se référant toujours au connu, avons nous peur de l’inconnu ? Avons-nous peur de perdre quelque chose ?

    En quelque sorte tout cela est intimement lié en soi même. L’homme a peur de l’idée qu’il a de lui même, de l’autre et de l’inconnu. Ne se connaissant pas lui même, il se réfère à ce qu’il connaît et ce savoir enregistré dans la mémoire le sécurise, le protège et le conduit à garder ses bornes limitatives, à préserver coûte que coûte ses acquis, perdant ainsi le goût de l’imprévisible et de la spontanéité naturelle…..
    http://du-tout-et-du-rien.blogspot.fr/2012/01/nos-peurs-nous-empechent-detre.html


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER