25 euros pour notre dame 5


FavoriteLoadingAjouter aux favoris
Hier ou peut être aujourd'hui, quelqu'un m'a écrit...

Il a appris ou compris que je vis sans ressources, il a donc décidé de faire appel à mon esprit.

Par charité ou par fantaisie, il voudrait que j'écrive pour lui, un texte par jour comme le faisait Guaino pour Nicolas ou Buisson pour Sarkozy.

Il a même agrémenté sa flatterie en fixant un prix : 25 euros tout ronds !

Ce monsieur s'appelle : Cramon, c'est l'anagramme de Macron.

Il a cru bon de m'offrir un emploi et un salaire décent pour que je m'en sorte et l'emporte sur la récession.

20 euros c'est un forfait pour l'encre, le papier et la pensée...

Je suis comblée... tout en étant un peu secouée : je me demande ce que je vais pouvoir faire avec autant de blé !

Mais apparemment ma force de travail ne vaut pas davantage : 25 euros la page !

 

Je vais essayer de contenir ma rage et lui épargner tout dérapage de langage...

Je ne suis pas sage femme, mais je vais m'employer à paraître une femme sage.

 

Je prends un exemple d'actualité : imaginons monsieur Cramon, me demander de pondre, en me prenant pour la poule aux œufs d'or, un texte sur Notre Dame des Landes.

Pour que l'argumentaire ait une chance de plaire, il faut que je fouille dans le grenier de mes connaissances, que je consulte les plus grands... hommes de lettres ou de science, autrement dit, que je fasse preuve de compétence pour que mon propos soit d'à-propos.

 

Je commence par mettre sur pied un concept clé. L'ORDRE est le mot d'ordre auquel je vais songer.

C'est l'ORDRE qui pose problème et pour qu'il n'en pose plus il faut dire ce que c'est, l'élucider. Pour le faire, je vais citer quelqu'un qu'on ne cite presque jamais... il s'appelle Alain et son mot d'ordre s'applique à la perfection à Notre Dame des Landes et à nos politiques impuissants.

 

Je cite donc : Alain : "Quand le pouvoir n'est pas résolu à forcer l'obéissance, il n'y a plus de pouvoir. Si le citoyen ne comprend pas et n'approuve pas ce puissant mécanisme bien avant de le craindre, il n'y a plus d'ordre, la guerre est à tous les coins de rue, le spectateur reçoit des coups et la Justice périt".

Tout est dit, je crois.

Qu'ont fait les hommes politiques jusqu'à présent ?

Ils n'ont consulté Personne. Ils ont occulté l'essence du problème et fait preuve d'incompétence.

Ils ont fait, dirait Alain comme cet agent de la circulation. Ils ont provoqué la pagaille pour ne pas être pris en tenailles, en se disant : si les forces de l'ordre tirent, c'est la merde ! Si elles ne tirent pas ou se retirent, c'est encore pire. C'est le statut quo ou le chaos.

 

Je cite encore Alain, de loin, pas Delon... il s'exprimait en 1930 :

Si l'agent de circulation "voulait être juste, il interrogerait les uns et les autres, laissant passer d'abord le médecin et la sage femme ;

Dans les faits, ce serait le comble du désordre et tous seraient mécontents. Aussi l'agent (le vrai) ne se soucie point de savoir qui est pressé ni pour quels motifs, simplement il coupe le flot; il réalise un ordre tel quel, non pas meilleur qu'un autre, mais c'est UN ORDRE".

 

L'ordre... il faut avoir le souci de l'ordre au lieu d'être paralysé par l'idée d'une justice qui n'est qu'une idée.

 

Celle que je viens de vous exposer, vous prétendez qu'elle ne vaut pas plus que 25 euros ?

Entre nous, je préfère la garder ou la céder gratuitement...

Share Button


5 commentaires sur “25 euros pour notre dame

  • avatar
    jacou

    25 € c’est 25 x 25596 VND ( dongs vietnamiens ) = 639900 dongs , c’est dingue non ?!

    Pour parfaire l’étude sur l’ ORDRE voici ce qu’en pensait J. Krishnamurti , une pointure es conscience .

     » L’ordre est nécessaire à la vie. L’ordre, c’est la vertu. En termes de comportement, l’ordre est synonyme de droiture. Ce n’est pas l’ordre forcé, dicté par la société, par une culture, un milieu, ou par la contrainte ou l’obéissance. L’ordre ne consiste pas à suivre un chemin tout tracé. Il naît de votre compréhension du désordre, non seulement au-dehors, mais aussi en vous-même. Il naît de la négation du désordre. Nous devons donc prendre acte du désordre qui règne dans notre vie, de nos contradictions internes, de nos désirs antagonistes qui font que nous disons une chose et en faisons une autre, tout en songeant à une troisième. C’est en examinant le désordre, en le comprenant, en y étant attentif, c’est en ayant une conscience sans choix du désordre que l’ordre advient, naturellement, aisément, sans effort. Cet ordre-là est une nécessité absolue. »

  • avatar
    Revolta

    Nous imaginons que vous valez au moins cent € de l’heure. Donc vous pouvez accepter de consacrer un quart d’heure soit peut-être une demi page par jour à cette commande, ce qui vous ferait tout de même 750 € par mois. S’il faut quatre jours pour aller au bout de l’idée, soit deux pages et une heure, ça vous fait toujours 100 € de l’heure. Voilà comment il faut présenter la chose à votre sbire. C’est ça ou rien. C’est une bonne manière de retourner la situation sans vous compromettre ni vous dévaloriser.

  • avatar
    Pascal

    Très jolie scène sur Notre Dame des Landes et difficulté de l’ordre, difficulté pour l’exercice du pouvoir, et le fait qu’on peut ne pas réaliser tout le travail pour un billet.

    Pour ce qui de NDDL, je pensais qu’avec Hulot, le dossier avait été plus ou moins traité en faveur de l’abandon du nouvel aéroport, mais en fait non, la décision n’est pas arrêtée, si ce n’est que des articles évoquent forte possibilité de l’alternative d’extension de l’autre et donc abandon du projet.

    Les partisans du projet contesteraient l’abandon, en arguant le résultat du référendum de 2016, mais comme les écolos l’avançaient et l’avancent, il y manquait l’alternative, il y avait un biais méthodologique.

    Notre-Dame-des-Landes: le référendum de 2016 est enterré par le gouvernement : http://www.huffingtonpost.fr/2017/12/14/notre-dame-des-landes-le-referendum-de-2016-est-enterre-par-le-gouvernement_a_23306960/

    Ce que je trouve un peu aberrant, c’est que je ne sais pas si c’est du fait de lobbies que le référendum avait été conduit de la sorte, mais si il y a abandon, Vinci devrait quand même toucher 280 millions d’euros d’indemnités et donc ptêtre un peu gagnant. Bon, j’imagine qu’il y a eu divers frais, mais bon.

    Notre-Dame-des-Landes: pourquoi Macron prendra forcément une mauvaise décision : http://www.huffingtonpost.fr/2017/12/12/notre-dame-des-landes-pourquoi-macron-prendra-forcement-une-mauvaise-decision_a_23305221/

    Et bref, ils pourraient mettre en place un second référendum en mettant cette fois les deux options, mais décision devrait être prise sans. Même si c’est probablement inutile, je me demande si stratégiquement, dans le cadre de l’exercice du pouvoir, ils devraient pas le faire.

    « Si le citoyen ne comprend pas et n’approuve pas ce puissant mécanisme bien avant de le craindre, il n’y a plus d’ordre »

    Dans une conférence sur l’autorité, il était abordé d’une certaine façon cette idée, le fait que le pouvoir devait en « imposer » par du cérémonial, utiliser divers trucs pour se donner une imagine d’autorité légitime, être perçu comme l’incarnation de l’autorité, et que la difficulté résidait dans le fait que ça peut prendre du temps pour, et qu’il peut y avoir tentation à l’autoritarisme qui peut permettre de se faire obéir mais aussi faire perdre de l’autorité et multiplier les oppositions. Et pour Macron, même si il voulait se donner une image de président jupitérien, et que la tenue d’un référendum pourrait reporter la décision, sur ce genre de dossier, je me demande.

    Re bref. Pour ce qui est de mettre un prix sur un billet, on peut oublier certaines étapes dans la réalisation, mais ne serait-ce qu’incarner un billet, même si vous êtes super douée, ça prend le temps d’apprendre, et ptêtre plusieurs répétitions ? Je sais pas trop combien de temps peut vous prendre cette étape, mais j’imagine pas mal de temps, et sur une grille des salaires du cinéma pour les artistes-interprètes il est écrit que c’est près de 28 euros de l’heure, sans compter majorations, indemnités. Et c’est tarif de base, et d’autant plus parce que vous êtes super douée, si vous deviez être rémunérée rien que pour cette étape en fonction de ce genre de tarif, on dépasse largement les 25 euros pour un billet. Et en ajoutant le travail de recherche, d’auteur (même si vous deviez improviser avec vos connaissances pour tous les sujets sans passer du temps sur des livres – docs, pourrait considérer les connaissances comme un capital), travail de scénariste-réflexion de mise en scène, le travail pour la caméra, montage, cela devrait faire beaucoup. Et même si le prix, dans ce paradigme monétaire, devait être non pas fixé en fonction des diverses étapes de création et le temps que ça vous prend mais en fonction de vos besoins, clair que quand même très loin du compte.
    Et me fait penser que quand j’avais regardé pour ciné et éventuels festivals de ciné, j’étais tombé sur des grilles tarifaires pour les courts métrages achetés par des télés. Les tarifs de base tournent autour de 700 euros la minute en achat et 1000 euros en pré-achat. Avec clause d’exclusivité pour première diffusion, contrat sur 3 ans pour 3 diffusions, mais j’imagine laissant libre de trouver une chaîne francophone dans autre pays. Et je m’étais dit que de toutes façons si se trouvait une chaîne prête à diffuser de vos billets, vous auriez plus aucun souci à vous faire pour les finances. Reste que c’est pas évident du fait de leur fonctionnement :/.
    Je vous souhaite de finir par vous y retrouver.

    Et sinon, je serais pour que vous la gardiez (la blouse aussi, si j’ai bien compris, que je trouvais/trouve aussi géniale-merci) et non la céder !!

    Histoire de fées NDDL

    Fée Orchestre : « Sort, Constat, alors, doit-on craindre pour les nôtres, nos arbres-maisons et la nature qui sont à Notre-Dame-des-Landes ? »

    Fée Sort : « De Hollande à Hulot et Macron, des politiciens
    se sont perdus sur un dossier sans fin,
    d’une Notre-Dame-des-Landes
    avec deux volontés, deux demandes
    tel des vents – des forces contraires
    tirant sur la corde du pouvoir,
    et si possibilité de faire trancher l’isoloir,
    de consulter avec l’art politique et la manière,
    se profile une décision sans et la contestation
    d’une des deux aspirations, partisans d’un horizon,
    mais nous pouvons penser que du ciel à la terre, qu’au bout
    régnera l’ordre dans les remous, dont pour nous ! »

    Fée Constat : « Oui, enfin, si cela n’a pas de nouveau bougé du côté des tractopelles, que nous avons le temps de nous préparer si jamais on se trompe, nous ne savons pas encore ce que le président français va vraiment décider, alors même si y a l’écolo Hulot sur qui nous pouvons plus ou moins compter pour notre cause, c’est l’autre qui décidera, et même si après, d’autres pourront tenter de s’y opposer encore si il décidait de faire leur nouvel aéroport pour oiseaux de fer et qu’il finissait par revenir sur cette décision, qui sait si les travaux qu’ils feraient dans l’autre aéroport pour extension ne détruira pas un peu de la nature sous notre protection ? Donc je ne sais pas ! Si ce n’est je pense que nous devrions nous préparer, à voir avec fée Stratégie peut-être, ou je ne sais, ce que vous pensez le mieux.

    Dossier à suivre ! »

  • avatar
    jacou

    Une question d’une messagère spirituelle et la réponse intéressante de ses guides :

     » Bonjour et beau moment présent,

    Cette lettre est la suite d’hier et je voudrai remercier Raymond qui m’a écrit suite sa réception pour me dire que je faisais du spirituel commercial et que ça le génait fortement.

    J’ai commencé par argumenter depuis mon Ego, puis j’ai demandé avant de m’endormir, aux guides, si c’était juste que j’unisse le cadeau de l’enseignement de l’infolettre et la proposition d’accompagner les personnes chaque jour par mon programme M.E. R. C. I.
    (à ce propos je vous ai donné le lien d’inscription direct au programme alors que c’est celui des 7 audios gratuits qui précèdent que je devais donner et qui se trouve ici – merci de rectifier)

    La réponse que j’ai reçu a été tellement claire que je vous la partage, car elle pourra aider d’autres personnes qui oeuvrent dans l’aide spirituelle ou de développement personnel et qui se sentent parfois désaxées avec le fait de demander une compensation financière :

    « Oui, chère être de lumière incarnée tu as le droit, et surtout le devoir de proposer aux personnes ce que tu sais faire de mieux.
    Nulle autre que toi ne peux être qui tu es et ce fait assure ta légitimité à manifester la meilleure version de ton être et d’en être gratifiée dans la matière en retour selon sa valeur.

    C’est ta mission d’enseigner et d’éveiller les personnes à leur vraie nature, comme d’autres ont choisis de soigner, de protéger, de comptabiliser ou de piloter des avions parce que c’est en accord avec leur nature, leurs choix et leurs talents.
    Tout est spirituel et dans votre monde tout est échange de savoir-être et de savoir-faire dans la matière.
    Souviens toi que tu dois d’abord être pour agir et ainsi recevoir. C’est la manifestation des lois de l’écho et de l’équilibre.

    Même si c’est une seule personne que tu accompagnes, celle-ci sera illuminée un temps parce qu’elle aura besoin de ce cheminement pour se souvenir de qui elle est et pour manifester à son tour son meilleur à son tour.
    Oses être et manifeste ton meilleur de la plus belle manière.

    Souviens-toi que chaque humain est sur Terre pour que son Être agisse dans la matière afin de glorifier la Vie par ses actions.

    Sois en paix et continues d’agir avec amour. Tout est esprit de vie, tout est un ».

    Cette réponse reçue cette nuit m’a apaisée et je vous la donne car je suis sûre qu’elle confortera quelques-uns ou unes d’entre-vous avec ce droit légitime de manifester son meilleur dans l’être, le faire et l’avoir.

    Osez être qui vous êtes pleinement,créez dans la matière votre manière de
    l’exprimer au mieux et proposez-le afin que votre talent serve et soit multiplié.

    Et soyez en paix pour recevoir.

    Que le meilleur soit !

    Joéliah


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER