La victime 7


FavoriteLoadingAjouter aux favoris
Dièse :

Nous sommes le 13 novembre... Le moment qu'on a choisi pour souffler sur les braises... bonjour Diotime !

 

Diotime :

Bonjour Dièse

 

Dièse :

Pas la peine de vous présenter, tout le monde sait qui vous êtes... Diotime, la victime des victimes.

 

Diotime :

Oui je suis la victime... et je n'y suis pour rien, c'est une question de conscience intime...

 

Dièse :

Si je puis me permettre de tirer les choses au clair : votre DOULEUR est paradoxale... vous avez survécu à un attentat et vous regrettez d'y avoir survécu ??? Je ne comprends pas.

 

Diotime :

Oui j'ai vu mourir, je n'ai plus envie de vivre... c'est comment dire ? un abîme. Je pleure et je m'endors. Je me lève et je pleure... Dans mon mal, il y a quelque chose d'irréversible : je vais devoir vivre sans pouvoir vivre... mon sort est pire que la mort... c'est invivable.

 

Dièse :

Certains osent dire que vous faîtes contre bonne fortune, mauvaise rancune. Autrement dit, pourquoi vous ne vous dîtes pas que vous l'avez échappé belle ?

 

Diotime :

Parce que c'est irréel. Je n'ai pas choisi de broyer du noir, c'est le noir qui m'a broyé.

 

Dièse :

C'est pour cette raison que vous écrivez : "il n'y a pas de survivants après ce genre d'attentat mais seulement des morts vivants" ?

 

Diotime :

Oui, je veux dire que les monstres nous ont raté de peu comme on dit... ils nous ont rendu monstrueux... atteints comme eux.

 

Dièse :

C'est à peine croyable... mais je saisi l'ampleur du désastre. Mais est-ce qu'au moins, vous comprenez ce qui vous est arrivé ?

 

Diotime :

Il n'est pas donné à tout le monde de pouvoir pardonner... même en songes, je ne suis jamais parvenue à passer l'éponge...

Une fois imprimé, ce genre de mal ne peut être supprimé... je ne suis plus que mémoire.

 

Dièse :

Et pourtant, j'ai beau feuilleter votre livre, ce ne sont pas les terroristes que vous incriminez ???

 

Diotime :

Je condamne surtout le pouvoir qui les utilise ou favorise leur recrudescence... quand on pousse quelqu'un à tirer dans le tas, je regarde l'État qui est derrière.

 

Dièse :

Vous revisitez donc complètement le concept de victime... ce n'est pas ce que l'on croit ?

 

Diotime :

Oui, j'écris ou je décris l'état des lieux après un attentat. Je ne dis pas que c'est le cas de tous les rescapés, mais c'est mon cas, mon sentiment intime : je me sens, comment dire, coupable de ce qui m'est arrivé, de voir la mort de si près et d'être incapable de l'empêcher... ce n'est pas le courage mais le hasard qui m'a épargné... peut être pour que je témoigne: qu'on s'est laissé faire, non par les demeurés mais par ceux qui demeurent derrière, qui vont commémorer les morts et faire semblant de pleurer sur leurs sorts !

 

Dièse :

Vous restez persuadée que nous y sommes pour quelque chose ? Vous n'avez pas parfois l'impression de délirer un peu ?

 

Diotime :

Dans ce cas, il faut m'arrêter, parce que je me sens réellement complice de ces tarés... d'avoir voté pour ceux qui les ont armé ou provoqué... on prie pour la paix des âmes tout en poursuivant la guerre contre l'islam... il faut savoir ce qu'on veut.

 

Dièse :

En deux mots pour conclure : qu'est-ce qu'une victime ?

 

Diotime :

Ce n'est pas le mort, mais le remord de celui qui se dit : mea culpa.

Je suis coupable de n'avoir rien fait contre les vrais coupables... la main invisible !

Share Button


7 commentaires sur “La victime

  • avatar
    Pascal

    Une perle sur la victime, les victimes du terrorisme, interview par / dans Mondapart.
    Très touchante.

    Paix

    Paix aux maux, aux tourments,
    aux empreintes dans les mémoires,
    aux flots crées de l’humanité,
    aux êtres rendus hors du temps
    sous les cendres des boutons poussoirs,
    du stade au Bataclan, à diverses cités ;

    Paix à vous, à ceux qui se sentent responsables,
    aux inconsciences, consciences, coupables,
    à la nature, ses tempêtes, ses volcans,
    aux vicissitudes de l’existence, aux camps,
    aux abîmes remuées, aux cimes embuées,
    aux souffles coupés, déchaînés, épanchés ;

    Paix aux écosystèmes, aux civilisations en marge
    victimes du marché global et de ses places boursières,
    aux meurtrissures laissées au temps du large,
    aux poussières d’étoile, à l’achevé et l’inachevé,
    aux histoires du passé, à l’instant, à l’horizon, au mystère,
    aux flammes assoupies, aux étincelles, aux flammes r-avivées ;

    Paix aux peuples en guerre, de l’Ukraine à la Palestine,
    soumis aux forces impérialistes, l’Histoire et ses résines,
    aux giboulées de printemps, aux éclairs et au tonnerre de l’été,
    aux feuilles mortes et ouragans d’automne, aux frimas de l’hiver,
    aux intempéries en chaque au fil des saisons de la vie, aux effets,
    aux errements, aux expirations, aux aspirations, aux foi-s, aux ères.

  • avatar
    jacou

    Diotime
     » la main invisible  »

    Diogêne
    – La main du Divin artiste
    La réalité c’est que nous nous conduisons et agissons comme des nains myopes et sourds ballottés par les multiples courants des pensées et des émotions que les plus  » fourbés  » ( fourbes et rusés ) titillent dans l’intention d’en retirer des bénéfices aussi bien aléatoires qu’illusoires ignorant tout du script divin .

     » Plus la destruction est grande, plus libres sont les chances de création; mais la destruction est souvent longue, lente, oppressive, la création souvent tarde à venir et son triomphe est interrompu. La nuit revient encore et encore, et le jour s’attarde ou semble même avoir été une fausse aurore. Ne désespère donc point, mais veille et travaille. Ceux qui espèrent avec violence
    sont prompts à désespérer. N’espère ni ne crains, mais sois sûr du dessein de Dieu et de ta volonté d’accomplir. La main du divin Artiste œuvre souvent comme si elle n’était pas sûre de son génie ni de ses matériaux. Elle semble toucher, essayer et
    laisser, reprendre et rejeter, reprendre encore, peiner et échouer,
    raccommoder et rapiécer. Les surprises et les déceptions sont dans l’ordre de son travail avant que tout ne soit prêt. Ce qui était choisi est rejeté dans l’abîme de la réprobation. Ce qui était rejeté devient la pierre d’angle d’un puissant édifice. Mais
    derrière tout cela, il y a l’œil assuré d’une connaissance qui surpasse notre raison et le sourire sans hâte d’un infini pouvoir….

    …Pourquoi Dieu martèle-t-il son monde avec tant d’acharnement, pourquoi le piétiner et le pétrir comme de la pâte, pourquoi le jeter si souvent dans un bain de sang et dans l’embrasement infernal de la fournaise? Parce que l’humanité dans son ensemble est encore un vil minerai grossier et dur qui autrement ne se laisserait jamais fondre ni modeler. Tels les matériaux, telles les méthodes. Que le minerai se laisse transmuer en un métal plus noble et plus pur, et les procédés de Dieu envers lui seront plus doux et plus bénins, et les usages qu’il en fera, plus raffinés et plus beaux.
    Pourquoi Dieu a-t-il choisi ou fabriqué de tels matériaux quand il pouvait choisir dans l’infini des possibilités? Parce que son Idée divine avait en vue non seulement la beauté, la douceur et la pureté, mais aussi la force, la volonté et la grandeur. Ne méprise pas la force et ne la hais point à cause de la laideur de certaines de ses faces, et ne pense pas non plus que Dieu soit seulement amour. Toute perfection parfaite doit receler en elle quelque chose du héros et même du Titan. Mais la plus grande force naît de la plus grande difficulté …

    …Chaque religion a aidé l’humanité. Le paganisme a augmenté dans l’homme la lumière de la beauté, la largeur et la grandeur
    de la vie, la tendance à une perfection multiforme. Le christianisme lui a donné quelque vision de charité et d’amour divins. Le bouddhisme lui a montré un noble moyen d’être plus sage, plus doux, plus pur; le judaïsme et l’islamisme, comment être
    religieusement fidèle en action et zélé dans sa dévotion pour Dieu. L’hindouisme lui a ouvert les plus vastes et les plus profondes
    possibilités spirituelles. Ce serait une grande chose si toutes ces vues de Dieu pouvaient s’embrasser et se fondre l’une en l’autre; mais les dogmes intellectuels et l’égoïsme des cultes barrent le chemin. Toutes les religions ont sauvé un certain nombre d’âmes, mais aucune n’a encore été capable de spiritualiser l’humanité. Pour cela, ce ne sont pas les cultes ni les credo qui sont nécessaires, mais un effort soutenu d’évolution spirituelle individuelle qui englobe tout.

    Les changements que nous voyons dans le monde aujourd’hui sont intellectuels, moraux, physiques dans leur idéal et leur intention. La révolution spirituelle attend son heure et, pendant ce temps, fait surgir ses vagues ici et là. Jusqu’à ce qu’elle
    vienne, le sens des autres changements ne peut pas être compris; et jusqu’à ce moment-là, toutes les interprétations des
    événements présents et toutes les prévisions de l’avenir humain sont choses vaines. Car la nature de cette révolution, sa puissance et son issue sont ce qui déterminera le prochain cycle de notre humanité. »

    – LA MÈRE – Pensées et Aphorismes de Sri Aurobindo

  • avatar
    Tony

    Des Victimes yen as chaque jour par milliers , mort , mort pour la rançon et c est raisons , par inconscience de la volonté de s engager autrement , des blessures des blessés des cicatrices et morsure par millions , celui d un système d idée prêt a fusiller , en enfermer , murée , interné , coupable non pour la majorité mais conciliant et sans courage , donc inconscient de la progression Humaine , car la vie continue , les avis change peu , quand lobotomisé l humain dans sont raison a cru qu il a déjà tout apprit , dans un sérieux manque d ambition harmonieux et respectueux de ceux qui lui est offert …
    esclave de c est enclaves , localement ou mondialement , bizarrement si on regarde bien , l exemple du gamin qui a un dossier long comme le bras si on écoute ici ou la , un certain moustapha , long comme le bras ? mais ou sont les mains tendues ?? ou sont ils c est grand frères ; éducateur , animateur ; animations , activités ; les moyens , humain pour qu un ptit humain devienne un monstre dans l essaim des cités , ou sont les autorités a donner aux citoyens c est moyen de gères des gamin »es » , va t on sans arrêt juste les visés comme vilain quand les grands montre en plus pour certain l étendue de leur inconscience dans les science des ondes divers et variés et mème jusqu a leur hypocrisie voir monstruosité , on fait tellement d école qu il gagne leur vie , haut lieu de la vivre simplement et pleinement , consciemment , on veut tellement qu il soit de gentil ou méchant robot quand on leur dira
    et ouai voila , les constats sont la , les flics , on leur a permis de faire ce qu il veulent , bien sur tous ne ce permettes pas heureusement , qu ils sont détester par une partie des délaissez .
    ceux qui croivent les grands du chaqu un pour sa gueule , tu croit en dieu ? temps mieux
    le systeme ne croit que ceux qui la et ceux qu il perdrez , s il ne fessez de la Fraternité ?, on jamais eu peur de gagner , mais de perdre , parsque nous avons oubliez que nous somme tous des rois , premier , c est apres qu on nous dit qu il faut repasser et apprendre a perdre a savoir perdre notre liberté , mais on peut en causé , ya pas d effet dans l égalité , juste une réalité , celle de la dignité ….
    En France on avance , une page c est tourner 1905 Jaures crée le socialisme alors les gens se dises merde j existe , en temps qu Humain , ba non 2017 après avoir trahis , les macron hollande etc… on enterer la sociale , tenez c est cons s attaquer encore hier a la sécurité social dans les fondement de la constitution, seulement les coco on suivie et on fait tourner , l infos pas les médias , les médias s en moque , ya de bonne mutuel chez les annonceur , rembourse meme , avec le bon contrat , encore une fois ce system oblige a ce battre a la lutte , du fait de sont éducation édulcoré et en quelque heures sa prenez l ampleur , zont décider de ne rien toucher , comme quoi , ya des petite victoire sympa , avec pas grand chose

    Sécurité Sociale. LREM renonce à supprimer la référence à la Sécu dans la Constitution

    https://www.humanite.fr/securite-sociale-lrem-renonce-supprimer-la-reference-la-secu-dans-la-constitution-657819

    sacrée coco va
    j avez entendue parler sur les réseaux que durant la prise d otage au bataclan , on a empêcher le GIgn et les services spéciaux d intervenir , c est possible , on voyer des simple agent et déjà ils on mit une plomb au cœur de paris , celui du 13 nov en plein Cop 21 , on ne parler que de sa et les états de savoir comment il s arrangerez entre eux pour ne pas trop ce déranger et les médias bossez un peu par conviction et non par pognon et asservissement docile a la doctrine
    un ptit karl zero tient
    Attentats : Molenbeek, aussi fréquenté par Mehdi Nemmouche – Karl Zéro Absolu

    https://www.youtube.com/watch?v=FPg-NWKtIPk

    depuis comme dab les promesses , des mot qui s envoles , par contre aucun mot pour les massacres fait chaque jour pour la colonisation des terres des matières premières des pouvoirs chez les frères de la terre d Afrique , le mali sa a repris , ils ont armer de plus en plus de gamins , dont on éduque a tuer même leur propre mère , le Congo idem , pas un mot , sa va appauvrir nos mines et nos bijoux de famille , tient la Mauritanie

    Sahel: En visite en Mauritanie, Macron jure «d’éradiquer le terrorisme dans la région»

    https://www.20minutes.fr/monde/2300563-20180703-sahel-visite-mauritanie-macron-jure-eradiquer-terrorisme-region

    chacun sont tour c est génial la France va encore pouvoir une fois de plus inonder une région d armement divers et varié et d agents troubles
    c est l économie qui sont portera pas plus mal , et ouai la France un pays ruiné , surendetter qui a comme prétexte la démocratie pour c est intérêt corporatif , avec celui de l investissement de semer la mort et l asservissement comme tout autre empire sur des mensonges qu on nous fait avaler depuis les guerres d Irak !
    ha la dette , il aime la dette , depuis la date de 1973 et la privatisation de l argent pour le plus grand hold-up du monde financier , on en avale , citoyens vous et vos petit , vous devez … et ne posez pas de question ou sont passez par exemple les 4 mille Millards donner aux financier que vous rembourserez , jamais on ne sera ou ils sont passez , comme les 9 Mille millard en 2008 au Usa !!!!
    ils ferons tout pour taire tout sa , sinon les gens verrons le double et faits , qu on les as a volé mais en plus de sa on utilise ce levier pour qu il marche au pas cadencer
    ce put 1 de monde financier qui a colonisez les esprits
    « Nous avons besoin d’un véritable projet de loi de lutte contre l’évasion fiscale ! »

    https://www.youtube.com/watch?v=OAv5rJvb_i4&feature=share

    Colonisation partout , justice égal presque nul part

    Destruction du village palestinien de Khan el-Ahmar par Israël

    l’armée israélienne d’occupation expulse les 173 habitants d’un village bédouin de Cisjordanie occupée.

    https://www.facebook.com/GenerationFreePalestine/videos/2116752125266804/?hc_ref=ARRf3EzpOj1k0WaaAjc52s7oLYYxiRE_E8eR9CKnuOZdCpOI0FPL9PCOzn-dCPtWhCo

    et bien sur pas un mot des médias , toujours prêt par contre a nous dire que les méchant russes et chinois attention aux droit de l homme , l état d Israël , pays le plus condamné sur terre depuis 1964 , jamais aucune sanction , ceux la c est une démocratie , qu il ailles aux diable eux aussi , avec leur merde et tout c est merdeux a recycler

    Tous au Concert pour la Palestine à l’Ile Saint-Denis le 13 juil

    https://www.facebook.com/events/2265800230127080/

    Palestine

    https://www.youtube.com/watch?v=yv9X7rsjjKQ

    On lâche rien , salutation fraternel .

  • avatar
    Pascal

    Chère Diotime,

    Merci à chère Dièse d’avoir pu permettre d’exprimer votre avis dans le journal Mondapart, lui-même faisant partie de l’univers du cher journal de Personne de chère Emeline. Médiapart a prouvé par A + B que vous n’étiez pas là le jour de l’attentat, mais peut-on pour autant en conclure une certitude ? Qu’est-ce que ça voudrait dire ?

    Sans vouloir jouer sur les mots, nous pouvons être de tout cœur avec des gens, mais ne pas être présent physiquement. Et donc si vous n’étiez pas là en chair et en os le jour de l’attentat, qui sait pour le cœur, l’état d’esprit ? Quand je vois passer des nouvelles sur des attentats, sur des crimes commis sur les Palestiniens, Gaza, et autres, ainsi que sur les animaux, la face sombre dont peut être capable l’humanité, ça me chagrine un peu. Cela n’empêche pas de se sentir concerné, sans pour autant commémorer à chaque année. J’ai de temps en temps des pensées pour feu mes grands parents, je ne vais pour autant pas commémorer. Bon, si ils étaient décédés dans les circonstances du terrorisme, je ne sais pas. Toujours est-il que cela empêche encore moins de théoriser sur les forces à l’œuvre. Tel Boris Cyrulnik qui était venu sur un plateau télé peu après attentat à Charlie Hebdo et le jour où se déroulait un autre, pour parler d’un livre pas tant lié aux attentats. Il y a expliqué son avis, que les guerres sont manipulées par un même groupe occulte, lié aux lobbies pétrolier selon lui, si je me souviens bien, et que quand les journalistes lui disent que cela peut déresponsabiliser les terroristes, il y évoque le lien avec le problème éco-politique, que solution se trouverait là (en lien avec des changements, non dans la politique des Mitterrand-Chirac-Sarko-Hollande-Macron et d’autres politiciens) plutôt que stigmatiser les terroristes comme si ils devaient être terroristes de par nature, destinés à être terroristes.

    Bref, toujours est-il que donc, quoi en conclure ? Même si vous n’étiez pas là, cela ne veut pas dire que vos réflexions ne sont pas recevables, elles peuvent être justes. Êtes-vous de cette main invisible qui a des remords ? Ou avez-vous juste voulu pouvoir faire coucou à Dièse, passer un peu de temps en sa présence ? Pour votre livre ? Ou avez-vous parlé au nom d’une personne trop timide pour s’exprimer sur les plateaux télé ? Nous pouvons supputer, mais vous seul savez. Je ne suis pas psy, pas mentaliste, ce qui pourrait sûrement aider à décrypter. Alors ? Bah, j’en retiens que je suis d’accord avec vous, il faut savoir ce que nous voulons, et que ceux qui font la guerre à l’Islam se trompent de combat et de problème et de solutions, ils oublient que des leurs sont de confession musulmane et que si solution il y a autour, en lien, il n’est pas dans le rejet de leur religion. Dans un tout éco-politique qui ne leur plaque pas l’étiquette de terroriste par défaut, ni à d’autres.

    Donc ? Vous ou / et une de vos connaissances êtes victime ? Vous vous jugez coupable d’une certaine façon ?

    Je ne sais pas si vous aurez le temps de me lire, ni si vous pourrez, ce que vous êtes devenue depuis. Si le mal est toujours imprimé, que ça vous rend toujours mémoire, j’aurais bien une suggestion. Votre interview avec Dièse a pu faire méditer, servir de catharsis à d’autres. Dans cette idée, pour exorciser votre peine, euh… ah ! Si vous ne pouvez passer l’éponge, peut-être l’essorer ? Si après avoir écrit votre livre et fait votre interview, votre peine reste toujours forte, peut-être imprimer sur papier le mal qui a imprimé votre mémoire, et brûler la ou les pages de papier au cours d’une cérémonie ? D’aucuns considèrent que cela peut faire double effet catharsis, et de « tourner la page » sans pour autant se renier, de se relever et avancer, si je puis dire. Peut-être que ça n’aura pas d’effet suffisant sur vos maux, mais à essayer ?

    Je vous souhaite des instants de joie, du bonheur, des chants et des rires et / ou sourires, tout ce que vous voudrez,

    De tout cœur,
    Pascal

  • avatar
    jacou

    Vos tremblements de terre.
    13 Sep 2018

    Vos tremblements de terre.
    Vos réactions et vos émotions internes sont parfois comme la Terre qui active des tremblements de terre ou des volcans. Il vous est nécessaire de casser des schémas de violence intérieure qui sont encore trop inscrits et qui méritent d’être transcendés, d’être cassés pour pouvoir installer la paix.

    Lorsque vous entretenez le fait d’être toujours en guerre, en sursauts, en violence les uns avec les autres vous activez et entretenez vous-mêmes vos tremblements de Terre, parce qu’une colère, un éclatement est parfois vécu comme un tsunami par votre âme et par les personnes impliquées. C’est quelque chose de violent.

    Entrez en vous et apaisez cette violence pour envoyer de la paix au monde car vous ne pouvez envoyez de la paix que si vous activez la paix à l’intérieur de vous.

    Beaucoup de personnes parlent de paix en étant violentes : ce n’est pas juste de faire cela ! La guerre ce n’est pas bien ! Si Dieu existait il ne laisserait pas faire cela…
    Et que font-elles alors de différent ? En réagissant violemment, elles sont en guerre ! Elles nourrissent l’énergie de violence ! L’énergie divine s’expriment en elles de la manière dont elles lui laisse la possibilité de par la loi du libre arbitre.

    Comprenez que la seule manière de guérir le monde, c’est de vous guérir.
    Car si vous êtes en paix, si vous êtes en amour avec vous-même et avec la vie, si vous vous autorisez à être meilleur, alors vous donnez le même droit à tous ceux qui sont dans votre entourage. Et vous émettez et recevez sur la même fréquence.

    Donc pour pouvoir être et rayonner, développez intérieurement cette paix, cet amour, ce respect de vous-même et également la paix, l’amour et le respect des autres.

    Soyez bénis

    Message reçu des guides par Joéliah

  • avatar
    Tony

    La communication non-violente

    Marshall Rosenberg lors d’une présentation de la CNV à Neve Shalom – Wahat as Salam, Israël, en 1990
    La communication non-violente (CNV) est un langage élaboré par Marshall B. Rosenberg. Selon son auteur, ce sont « le langage et les interactions qui renforcent notre aptitude à donner avec bienveillance et à inspirer aux autres le désir d’en faire autant »1. L’empathie est au cœur de ce processus de communication initié dans les années 1970, point commun avec l’approche centrée sur la personne du psychologue Carl Rogers dont Marshall Rosenberg fut un des élèves. Le terme « non-violent » est une référence au mouvement de Gandhi2 et signifie ici le fait de communiquer avec l’autre sans lui nuire (voir ahimsa). Marshall Rosenberg s’appuie également sur les travaux de l’économiste chilien Manfred Max-Neef, qui a analysé les besoins humains3,4.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Communication_non-violente

    L ‘ Humain idées au sommet des chemins de sa plénitude émotionnel ,pour des top créateurs volcanisant de sentiment en ressentiment , nageant sous l’épaisses et légère couches d ‘eau…. zone de monde en monde , pour ce qu il est dans ce qu il expose, perfectionniste du style bulle en boule sur mélange on de bile en bile , dans le tout et sont dessus dessous en les sens de sa roue lente et champ libre dans un monde d’ hauts c »r »éant

    https://www.youtube.com/watch?v=_Js8tYrBdGw

    sur salut fraternisant

  • avatar
    jacou

    La fatalité n’existe pas , ce que nous appelons destin, fatalité n’existent pas en tant que phénomènes indépendants de notre responsabilité , il n’y a rien qui soit hasardeux , immanence de l’injustice divine, la faute à pas de chance , etc, etc, etc …..

    –  » La Relation de la Cause à L’ Effet

    La causalité ; qu’est ce ?

    L’univers, les êtres, ne peuvent et ne se transforment pas, par pur hasard, d’une façon anarchique, mais selon une loi commune.
    C’est la loi de la causalité.
    Cette loi n’a pas été créée par quelqu’un en particulier ( ? ) , il s’agit d’une loi naturelle, silencieuse, immuable et omni-puissante.
    Le commun des mortels, par manque d’observation précise et judicieuse ne se rend pas compte de l’existence de cette loi.

    Du fait de cette ignorance, nous agissons tous, très souvent, (pour ne pas dire en permanence), de façon désordonnée, “irresponsable” par rapport à cette LOI, aussi bien vis-à-vis de soi-même que vis-à-vis des autres.
    Et c’est à cause de cela qu’est notre “souffrance”, physique et , ou psychique, que nous nous “débattons” dans cette souffrance de la passion et de la culpabilité suivant le gré de nos émotions.

    Vous êtes responsable de ce qui vous arrive… en fonction de vos choix, Il ne faut pas venir geindre en disant je n’ai pas de chance, c’est pas de ma faute… OUI, ça l’est ! Prenez en conscience.
    L’ignorance est la cause de tout conflit, Cette ignorance n’est pas tant intellectuelle qu’existentielle. Elle repose sur l’expérience erronée (et le pourquoi relationnel “émotionnel” ) que nous avons du monde (comprendre par ce terme la connaissance de tout ce qui est au niveau cosmique car c’est un monde interdépendant ) , dont la perception est déformée par notre fixation égocentrique. tous les êtres sont à la fois impermanents et interdépendants .

    Dans le domaine “intérieur” (ce que nous sommes réellement) , il importe de comprendre la vacuité ( voir http://www.matthieuricard.org/articles/la-vacuite ) des émotions conflictuelles : colère, jalousie, orgueil, etc., pour les abandonner et de se réconcilier avec soi-même , dominer notre égo, et se réconcilier avec les autres – en faisant attention, quand même avec qui on se réconcilie ;).

    Lorsque vous commencez a avoir cette connaissance, cette science acquise, est par définition un ensemble cohérent des connaissances relatives à des faits, objets ou phénomènes…
    De ce fait, la façon dont nous nous mettons en phase avec nos “futurs” possibles se trouve dans notre conception de vie.. voir . l’effet Isaïe de Gregg Braden . Le concept du à l’éducation, l’enseignement reçu que notre caractère arrange à sa convenance ; convenance qui peut ne pas être dans la logique des lois cosmiques !

    Voici une “parabole”, un exemple, que j’indique souvent

    – imaginez que, sur votre chemin de vie, le “destin” aie prévu ( pour que votre âme comprenne sa leçon de vie) que vous devez construire un mur qui stoppe sur ce chemin votre avancement, mais qu’après ce mur , il vous faudra continuer à progresser sur votre chemin.
    Vous êtes “créés” libres (en grande partie = autre débat) Contraint de construire ce mur, quel sera votre choix ? vous le faites en béton armé, ou en briques scellées au ciment, ou en briques posées les unes sur les autres, ou en carton… L’important est … que le mur soit construit, alors la voilà la relation de la cause à l’effet… Je vous laisse imaginer si votre choix a été la construction du mur en béton

    Ainsi, au milieu des vicissitudes de notre existence, la causalité , cette Loi merveilleuse, nous permet de faire apparaître, à tout moment et instantanément le pur état de la vie , que nous avons à nous faire ! Là est notre choix.
    Il vous faut donc une bonne dose de courage pour admettre que vous êtes la cause de votre vie. ( Je sais, je le répète, mais il faut que vous en soyez bien conscient de ces faits ! )
    Quand il s’agit de choses positives, agréables, vous pouvez reconnaître facilement en être la cause. Quand il s’agit de de choses qui ne vous plaisent pas, ou peu, il vous coûte d’ avoir a assumer la responsabilité de ces manifestations.

    De même, une maladie peut se manifester des années après, qu’elle fut “provoquée” par une quelconque raison. Cette “raison” se grave dans vos mémoires cellulaires (voir science quantique) pour s’activer ensuite. Il n’y a pas de coïncidence, il n’y a que la causalité, que nous n’avions pas vu et que nous ne “voyons” pas toujours !
    Les choses “négatives” qui nous arrivent , (notre infortune), tout de suite ou bien plus tard, par réactions des personnes ou des événements qui nous paraissent étrangers, sont bel et bien le résultat de nos comportements face à un de nos choix antérieurs et Rien ne peut nous “sauver” .
    Il faut donc absolument vaincre cette forme d’amour-propre, l’Ego, pour qu’il soit possible de reconnaître que nous sommes la cause de ce qui nous arrive.

    Restez méfiant quant aux ressentis de vos sens. Les 5 Attention à l’émotionnel.
    Les situations dans la vie réelle sont souvent compliquées et enchevêtrées. Evaluez les actes, les choses, les événements, les gens, avec discernement, pas avec des émotions ressenties, ou des vieilles expériences vécues, mais que celles-ci vous permettent un jugement clair !
    Attention aux limitations que vous établissez, ou à la loupe au travers de laquelle vous observez les choses !.
    ON RECOLTE CE QUE L’ON SEME ET AVONS SEME
    Source : http://danysis.blogspot.com/2014/10/la-relation-de-la-cause-l-effet.html


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER