Idem-Système 4


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

 

Le peuple n'est plus.

Ni Un, ni Souverain.

Rien qu'une putain d'habitude

Qui se prénomme : la multitude.

Le peuple n'est plus le même

Ni l'ombre de lui-même...

Nous y avons cru.

Mais nous n'y croyons plus.

Il n'a même pas laissé de digne héritier mais tout au plus des substituts, de vulgaires lieutenants pour dormir le jour et veiller la nuit.

Qu'est-il donc devenu ?

Sinon une somme d'individus qui divisent pour régner et règnent pour diviser.

À travers le prisme d'un système bien huilé : l'idem-système qui ne distingue pas la volonté du général, de la volonté générale.

Ce qui fait plus mal que le mal.

Ce sont les mêmes que les mêmes, que les mêmes...

Monarques ou oligarques qui nous racontent la même histoire et nous font vivre les mêmes déboires.

Malheur !

Le bonheur est dans l'attente d'un jour meilleur.

La réussite n'est pas un mythe, elle s'invite sur vos écrans, elle est inscrite sur vos tablettes, elle est même prescrite par vos suffrages soi-disant universels.

C'est une image dont personne n'a encore su estimer les ravages.

L'image d'un monde qui inverse les pôles et les rôles : l'esprit est confié à ceux qui sont dépourvus de valeur et la matière est attribuée à ceux qui fixent les prix...

Ce sont les marchands du temple qui ont tracé le circuit.

 

Ne vous en faites pas pour autant.

Tout n'est pas dépeuplé.

Les simulacres ont pris le relais.

Tous ces détenteurs de pouvoirs personnifiés et de gloires imméritées vous ordonnent.

Et vous obéissez !

Vous fredonnent le même refrain

Et vous remontez dans le même train-train !

 

Ils vous ont ôté jusqu'au désir d'exister.

Et c'est pour eux que vous votez...

C'est la technique de l'image incrustée, banale plutôt que subliminale, mais bien incrustée dans votre disque dur et rayé pour vous rendre étranger à vous-même, aliéné, voire possédé.

C'est l'image que vous venez de voir passer...

Vous venez là, juste de la capter sur votre portable qui vous rappelle à chaque virage qu'il n'y a plus rien de véritable.

Oui, monsieur !

Vous n'êtes pas n'importe quel électeur... mais un électeur minable qui va se rasseoir à la même table et nous laisser croire encore une fois que la couleuvre est mangeable !!!

 

 

 

Share Button


4 commentaires sur “Idem-Système

  • avatar
    Pascal

    Une perle sur l’Idem-Système.

    Je pense que la couleuvre aurait pu être un peu comestible avec Mélenchon et la France insoumise, qui présentait une vraie alternative à la différence de ce que proposaient les autres programmes et de ce qu’il avait lui-même proposé en 2012, mais l’oligarchie a très bien su dérouler de son plan.
    J’ai ptêtre tort de le considérer de la sorte parce que chaque convaincu par un parti doit se dire ça, mais la proposition pouvait rassembler au-delà, à la différence d’un uniquement axé sur une voie de l’économie-politique à goudronner. Après, si en 2022 aura ptêtre plus de chances, chaque parti doit / peut aussi se dire ça, et chaque fois les électeurs se divisent entre des programmes hypothétique qui représentent en plus pas forcément leurs aspirations en soi bien qu’il y ait plus ou moins adhésion au parti, et y a les votes utiles, l’électoralisme et cætera. Pas besoin d’attendre la prochaine présidentielle pour tenter un autre refrain, pas évident.

    En-Quête

    En fin de journée pour le commun du même fuseau horaire, un membre de l’espèce connecticus se matérialisa sur une île aux ramifications tentaculaires, une île pieuvre baptisée Facebook, devant un mur-ventouse à son nom. De là, sur un tableau à côté, il fit défiler diverses informations écrites ou partagés par d’autres – liés à son mur d’une manière ou d’une autre – à divers moments de la journée. Il s’apprêtait à repartir quand une image attira son attention. Il y était sous-entendu que démocratie = vote. N’étant pas d’accord dans les conditions actuelles, sur le principe qu’un vote pour du représentatif est forcément synonyme de démocratie, il retarda son départ et déposa un message avec tout un dossier à consulter, bien que s’imaginant qu’il allait recevoir des pouces virtuels vers le bas, puis s’éclipsa.

    Le lendemain, peu après l’instant du zénith, le connecticus se matérialisa à nouveau non loin de cette île, y fit un tour avant de se rendre sur une autre. Il redécouvrit avec plaisir une création artistique, un billet vidéo sur Macron titré L’amant du Président. Il le mit sur un parchemin magique pouvant se démultiplier avec du contenu pouvant aussi bien être lu qu’animé et pouvant faire le lien entre divers tableaux, divers lieux, en y ajoutant d’autres documents, tel Macron ciblé par la CIA ? : https://blogs.mediapart.fr/yvster14/blog/100317/macron-est-il-un-agent-des-usa

    Il fit le tour de diverses places communes de l’île de la pieuvre Facebook, courut pour partager à chaque la compilation, avec parfois moins de documents suivant le groupe concerné, pour tenter de rester dans leurs grandes lignes et éviter de se faire rabrouer.

    Deux heures et des poussières plus tard…

    « Que… Mais, qu’est-ce qu’il s’est passé ? Pourquoi ? »

    Le connecticus ne put se rendre automatiquement sur l’île Facebook, il se retrouva sur la rive du guichet. Il tenta de se téléporter devant le mur à son nom en renseignant les infos pour, mais il se retrouva à la place devant un tableau qui l’informait d’un blocage, lui demandait de déposer une photo. Il s’exécuta, ne put toutefois passer la rive pour l’heure, il lui fut signifier qu’après 72 heures, il pourra peut-être y avoir de nouveau accès.
    Le refoulé fut circonspect quant à la raison. Il se demanda si c’était lié à ce qu’il avait partagé à la votante ou à des documents partagés sur les groupes, si suite à signalement de certains ou si un robot bloqueur de la pieuvre s’était activé suite au nombre de partages en un laps de temps ou du fait de son utilisation des téléporteurs Chrome et Mozilla dans quasiment la même foulée. Plusieurs raisons étaient possibles, bien qu’il doutait que cela soit du fait du nombre, plus ou moins important mais pas énorme, pas inhabituel, un peu moins même que parfois.

    Plus tard, sur des îlots, il tomba sur des informations laissant entendre qu’un certain nombre s’était fait bloquer leur compte ces derniers temps, pour plusieurs semaines, peut-être plus que d’habitude, et peut-être en partie du fait de changement de Facebook pour lutter contre les hoax et leur possible impact sur les élections, du fait qu’ayant été accusé d’avoir laisser faire le jeu de Trump pour les élections américaines.
    Du fait que les employés avaient mis en place des changements pour lutter contre certaines propagandes ? Il trouva ça un peu orwellien et se demanda donc si c’était pas le lien, l’histoire sur Macron ciblé par la CIA ? qui avait posé problème, du fait que c’était une théorie avant tout, mettant en cause un candidat à la présidentielle et l’oligarchie. Malgré tout, il lui semblait que ce n’était pas un fakenews contre lesquels ils luttent, donc le doute subsista. Même si ça concernait peut-être le même lien qui avait dû faire tiquer des fans du mouvement En Marche ou des pro-« vote utile« , il pensa que c’était plus probablement suite à un signalement. Il se dit qu’il aurait ptêtre dû ajouter avec ses partages une accroche comme quoi il n’était pour autant pas plus pour Marine, que dans son idée, c’était surtout le problème du cadre actuel des urnes, mais il ne pouvait revenir en arrière pour éviter la méprise, et puis même, c’était plus ou moins sous-entendu dans les autres liens, et même.

    Après avoir jeté un nouveau regard sur l’île de Facebook sans toujours la possibilité de dépasser la rive et de faire réapparaître le mur-ventouse à son nom, le lendemain, le connecticus surfa jusqu’à l’île de la grande Artiste en Personne. Là, il l’écouta parler d’Idem-Système et acquiesça.

    « Excellent ! Vous avez l’art et la manière, si je puis dire.

    Par contre, euh…

    Il n’y a plus rien de véritable ?

    Et moi, je suis quoi ? Et vous ?

    De quoi, c’est une vidéo que je regarde en ce moment ? Ou disons que je viens de regarder ? Ben, Mélenchon a utilisé des hologrammes, ses hologrammes n’étaient pas moins lui en vrai. Bon, je me souviens avoir lu que c’étaient pas des vrais hologrammes au sens de la 3d, un procédé autre que de l’holographie. N’empêche que… Et oui, c’est en différé, et j’entends que vous incarnez, mais me semble pas trop me tromper.

    Alors certes, moi, je suis ptêtre pas véritable en tant que espèce connecticus, je veux dire, la personne que l’on peut s’imaginer en lisant ce que je dis, ce que je suis censé dire, est ptêtre autre que celle qui écrit ces lignes. Mais lui, il est véritable, non ?

    Vous me direz, ou pas, si on se parlait entre quatre ou plus yeux en direct, je serais, il serait ptêtre intimidé et ne saurait ptêtre pas dire tout ça, se comporterait ptêtre pas non plus tel qu’il est au fond. N’empêche que c’est pas parce que j’existe dans l’imagination, que je n’existe pas, non ?! Les apparences, si elles sont apparences, elle existent liées à ce qu’il y a dans le fond, derrière le miroir des yeux, non ? Je joue ptêtre sur les mots, n’empêche !

    Et puis si d’aucuns considèrent qu’il faudrait plus d’un vie pour apprendre à se connaître, qu’une nouvelle image d’un instant à l’autre, d’un virage à l’autre, peut nous faire voir soi ou l’autre autrement, qu’il y a le coup de Je est un autre, est-ce pour autant que l’étant n’est pas ? Et puis même si il reste une part de voile, de mystère entre les êtres, de jour en jour, nous pouvons toujours apprendre à mieux nous connaître, non ?!

    Ceci dit, pour le rôle d’électeur, je suis d’accord que tout en cherchant à faire parti, ça nous divise, d’avec les autres et d’avec soi, d’avec nos aspirations, certains évoquent le fait qu’appeler à voter avec les règles actuelles est une injonction paradoxale, et qu’il est déconseillé de manger les bulletins en papier ! Bon, je pourrais vous cuisiner des bulletins en pâte d’amande, tenter une urne gâteau, une couleuvre en pain d’épices vegan… Mais euh, oui, bon.

    Bref, devient difficile de croire à la voie pour des français souverains par les urnes. Pourrait considérer que la politique se fait dans un tout, alors, euh, ben, je ne sais pas ! ‘fin, je pense savoir dans l’idéal, mais il faut pouvoir y arriver. Alors, euh, on verra ?! »

  • avatar
    Pascal

    Sur Twitter, en postant le lien du billet sur l’abstention il y a 2 jours, je me suis retrouvé avec une remarque du style « votez ce que vous voulez, mais votez, sinon vous le regretterez pendant 5 ans », le genre d’injonction paradoxale d’une personne qui ignorait tout de mes aspirations et croyait visiblement en l’intérêt du vote représentatif par défaut, une formatée à croire au vote pour le vote, qu’importe notre degré d’accord / désaccord avec les programmes proposés.

    Je ne peux pas dire qu’on ne m’y reprendra plus, j’avais donné une chance à l’idée de la France insoumise au premier tour en me disant que ça pourrait être pour une fois un palier vraiment intéressant, le début d’une r-évolution dans les rouages politiques, et je revoterai ptêtre à nouveau, mais en fait, tant que ça s’accompagne pas de mesures pour l’économie que je trouverai vraiment intéressantes, je m’interrogerai toujours sur la comestibilité.

    * Sur l’injonction Paradoxale (Voter ? Elire ?) : https://www.youtube.com/watch?v=OvvjACQJMxk

    * Sur FB, sur la page de Lydia Claude et Emmanuel Bourguignon, je suis tombé tout à l’heure sur un lien, un texte de Octave Mirbeau La Grève des électeurs qui date de 1888 et se rapproche de l’esprit de ce billet « Idem-Système » :

    « Bjr à tous, pour ceux qui doutent encore que le seul choix que nous avons pour dimanche c’est celui de voter pour la peste ou le choléra, nous leur conseillons de lire l’article du Monde Diplomatique mai 2017 intitulé « Le candidat des médias » page 9
    http://www.monde-diplomatique.fr/2017/05/BENILDE/57494
    Cet article de fond montre comment Macron est soutenu par les millionnaires propriétaires des journaux ( Mathieu Pigasse, Xavier Niel, Pierre Bergé, Patrick Drahi, Bernard Arnault, Yannick Bolloré et Arnaud Lagardère)
    Cet article montre comment la presse a été clémente pour Emmanuel Macron et n’a jamais dévoilé les casseroles qu’il a à la queue, contrairement à ce qu’elle a fait pour d’autres candidats
    Les français devraient tous relire le beau texte d’Octave Mirbeau , journaliste français de la fin du 19ème siècle  » La grève des électeurs » publié le 28 nov 1888 dans le figaro.
    La Grève des électeurs : http://www.homme-moderne.org/textes/classics/mirbeau/greve.html
    Dans ce texte, il faut lire le passage ou Mirbeau compare l’électeur à un mouton, cela nous permet de réfléchir. »

    * « Nous voulons voter pour choisir le processus constituant de notre pays » : http://chouard.org/blog/2017/05/02/petition-nous-voulons-voter-pour-choisir-le-processus-constituant-de-notre-pays/


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER