Qu’est-ce qui distingue l’herbe folle de l’herbe de Provence ?
Réponse : l’herbe folle, on la sème ailleurs et on la récolte ici… en France.
Non, ce n’est pas la vision Iblis, celle du feu sans fumée, mais la vision cannabis, celle de la fumée sans feu…
Rien de plus normal qu’un écran de fumée… on n’y voit que du feu.
À travers lequel, les choses ne sont pas ce qu’elles paraissent.
Parce qu’il y a comme un décalage, un dépaysage… tant mieux, c’est bientôt l’été.
Non la gauche ne l’a pas emporté
C’est la droite qui a trébuché sur son ombre portée

Hollande Haschich, ô paradis artificiel
Président sans rien de présidentiel
Qui fait la queue pour assister au film qu’il est censé avoir tourné
Et ne s’autorise rien avant qu’on l’ait autorisé
Parce qu’il ne l’a pas choisi, il est normal qu’il soit normal
Quand on ne peut pas faire bien, on fait tout pour ne pas faire mal
On s’offre un joint et on devient jovial
Avec un peu de social, on croit laver son linge sale
On disait que les cons, ça ose tout, et que c’est à ça qu’on les reconnaît
Au jour d’aujourd’hui, je ne reconnais plus personne
La gauche cannabis est née
Elle a les goûts, les couleurs de la vraie gauche, celle que je connais
Mais pas les valeurs… pas la saveur!

Ce qui est déplorable avec les moins cons qui viennent d’embarquer
C’est qu’ils n’osent plus rien… plus rien en commun
À part se faire passer le joint de mains en mains
La gauche est morte, vive la mort
De flou artistique on n’en parle plus
Parce qu’il n’y a plus d’autre flou que politique
Ne cherchez donc plus à vous oxygéner le cerveau
Cherchez plutôt à savoir si vous en avez un
Pour voir que votre destin
Part en petite fumée!

Share Button