Oui, mais.
Je suis une femme sans travail
Donc je ne suis pas très bien placée pour parler des femmes, du travail des femmes le jour de la fête du travail, la fête du vrai travail… je veux dire la vraie fête du travail…
Celui des travailleurs…. parmi lesquels je distingue :
Les travailleurs-garces
Les travailleurs-putes
Et les travailleurs-salopes…
Les travailleurs garces ce sont ceux qui vous prennent l’argent du beurre et se gardent bien de vous rendre le beurre.

En deux, les travailleurs putes, ce sont ceux qui vendent leur âme pour racheter leur vie à cor et à cris

Et en trois les travailleurs salopes sont ceux qui ne peuvent grandir qu’à vos dépens et n’hésitent pas à vous réduire à néant.

Demain ils vont défiler pour témoigner qu’ils ne sont pas seulement garces, putes ou salopes mais dupes de surcroit puisqu’ils ne savent pas ce qu’ils font… sinon ça fait longtemps qu’ils auraient cessé de vénérer leur saint supplice.
Travail ! travail ! travail !
Bonne fête les canailles.

Share Button